hrcak mascot   Srce   HID

Ostalo

Bête à sept têtes (Ap., 13, 1—10). Vue apocalyptique ou vision surtemporaire de l'histoire

Stipe Jurič

Puni tekst: hrvatski, pdf (1 MB) str. 21-34 preuzimanja: 250* citiraj
APA 6th Edition
Jurič, S. (1986). Sedmoglava zvijer (Otk 13, 1—10). Apokaliptička vizija ili nadvremensko gledanje povijesti. Crkva u svijetu, 21 (1), 21-34. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/89728
MLA 8th Edition
Jurič, Stipe. "Sedmoglava zvijer (Otk 13, 1—10). Apokaliptička vizija ili nadvremensko gledanje povijesti." Crkva u svijetu, vol. 21, br. 1, 1986, str. 21-34. https://hrcak.srce.hr/89728. Citirano 12.05.2021.
Chicago 17th Edition
Jurič, Stipe. "Sedmoglava zvijer (Otk 13, 1—10). Apokaliptička vizija ili nadvremensko gledanje povijesti." Crkva u svijetu 21, br. 1 (1986): 21-34. https://hrcak.srce.hr/89728
Harvard
Jurič, S. (1986). 'Sedmoglava zvijer (Otk 13, 1—10). Apokaliptička vizija ili nadvremensko gledanje povijesti', Crkva u svijetu, 21(1), str. 21-34. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/89728 (Datum pristupa: 12.05.2021.)
Vancouver
Jurič S. Sedmoglava zvijer (Otk 13, 1—10). Apokaliptička vizija ili nadvremensko gledanje povijesti. Crkva u svijetu [Internet]. 1986 [pristupljeno 12.05.2021.];21(1):21-34. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/89728
IEEE
S. Jurič, "Sedmoglava zvijer (Otk 13, 1—10). Apokaliptička vizija ili nadvremensko gledanje povijesti", Crkva u svijetu, vol.21, br. 1, str. 21-34, 1986. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/89728. [Citirano: 12.05.2021.]

Sažetak
L'article qu'on vient d'écrire a tenté de mieux définir le contexte, la
structure et le problème littéraire de la pericope Ap 13, 1—10. Le voyant voit monter de la mer la bête, qui est la synthèse des quatrës bêtès de Daniel 7, représentation des quatrès empires. La mer désigne l'Occident et par là elle évoque Rome. La signification du symbole de la bête est claire, il s'agit de l'Etat romain, symbole de la puissance politique de l'état divinisé. Le monde s'incline devant la force brutale de l'Empire.
Dans cette bête, qui est un instrument du dragon, on a une parodie
politique et une sorte de mascarade de l'agneau égorgé et de l'Eglise.
Le culte des empereurs et de l'état est devenu la religion officielle. A
travers la bête, à travers les empereurs, c'est le dragon qui est adoré.
Comment il est possible pour un chrétien de reconnaître la divinité
de l'état?
Le voyant attire l'attention des chrétiens sur la persécution, qui n'est
qu'un aspect de la guerre séculaire entre Satan et les puissance du mal, d'un côté, et Dieu et ses serviteurs, de l'autre. Tant que durera le siècle présent, il me faut pas espérer que cette tension entre le monde et les chrétiens disparaisse. On comprend alors que le voyant invite les fidèles à rester calmes (w. 9. 10), d'accepter de Dieu la rigueur de la persécution. L'Eglise aie doit pas résister à la force par la force. Pas d'appel à la révolte armée contre la bête, contre l'Etat rusé et bestial, mais plutôt être confiant dans le secours de Dieu, car rien ne se fait en
dehors du plan divin. Les fidèles ne doivent pas s'en décourager, même
siils doivent momentanément souffrir, ils seront en définitive vainqeurs
de Satan. L'arme sera la persévérance, la constance et la foi. Ils doivent
avoir confiance que Dieu mènera son oeuvre au terme: »Ne crains pas
les souffrances qui t'attendent... Reste fidèle jusqu'à la mort, et je te
donnerai la couronne de vie« (Ap 2, 10). Cette conclusion est toujours
actuelle, même pour nous chrétiens d'aujourd'hui.

Ključne riječi
Bête à sept têtes; apocalypse

Hrčak ID: 89728

URI
https://hrcak.srce.hr/89728

[hrvatski]

Posjeta: 492 *