hrcak mascot   Srce   HID

Izvorni znanstveni članak

L’identité personnelle dans les discours médicaux

Peter R. Ritter ; Ruhr-Universität Bochum, Medizinische Fakultät – Universitätsklinik St. Josef-Hospital/Medizinische Klinik I, Bochum, Deutschland

Puni tekst: njemački, pdf (464 KB) str. 337-361 preuzimanja: 439* citiraj
APA 6th Edition
Ritter, P.R. (2012). Personale Identität in medizinischen Diskursen. Synthesis philosophica, 27 (2), 337-361. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/101726
MLA 8th Edition
Ritter, Peter R.. "Personale Identität in medizinischen Diskursen." Synthesis philosophica, vol. 27, br. 2, 2012, str. 337-361. https://hrcak.srce.hr/101726. Citirano 21.08.2019.
Chicago 17th Edition
Ritter, Peter R.. "Personale Identität in medizinischen Diskursen." Synthesis philosophica 27, br. 2 (2012): 337-361. https://hrcak.srce.hr/101726
Harvard
Ritter, P.R. (2012). 'Personale Identität in medizinischen Diskursen', Synthesis philosophica, 27(2), str. 337-361. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/101726 (Datum pristupa: 21.08.2019.)
Vancouver
Ritter PR. Personale Identität in medizinischen Diskursen. Synthesis philosophica [Internet]. 2012 [pristupljeno 21.08.2019.];27(2):337-361. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/101726
IEEE
P.R. Ritter, "Personale Identität in medizinischen Diskursen", Synthesis philosophica, vol.27, br. 2, str. 337-361, 2012. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/101726. [Citirano: 21.08.2019.]

Sažetak
La personne et l’identité personnelle, en tant que concepts à l’origine philosophiques, trouvent également leur application dans les discours médicaux. Ce faisant leurs inteprétations ne sont pas tirées uniquement du contexte historique des représentations philosophiques et théologiques, mais gagnent une dimension éthique à l’échelle du comportement humain. Ils prennent leur signification particulière dans l’interaction entre le médecin et le patient, laquelle se manifeste dans l’interprétation physico-phénoménale de la personnalité : celle-ci s’étend de l’autonomie et de l’arbitraire d’une conscience organisée de manière réflexive jusqu’à la dissociation apparente du corps et de la personne dans le cadre de la notion de mort cérébrale. La compréhension de l’homme en tant que personne fait en même temps partie de ce paradigme anthropologique qui dans des situations médicales de crise représente la base d’un rapport avec lui éthiquement justifié. Le déficit subi par la perte de l’autonomie personnelle est ainsi également une indication de ce physique déficient que la médecine a désigné comme objet de sa recherche.

Ključne riječi
Personne; identité; bioéthique; rapport médecin–patient; physique; anthropologie

Hrčak ID: 101726

URI
https://hrcak.srce.hr/101726

[hrvatski] [engleski] [njemački]

Posjeta: 736 *