hrcak mascot   Srce   HID

Pregledni rad

RADIVOJ FRANCISKUS MIKUŠ À ZADAR (1/3/1959 – 31/10/1965) GUIDE BIO-BIBLIOGRAPHIQUE

Vjekoslav Ćosić ; Stjepana Radića 2d, HR – 23000 Zadar

Puni tekst: hrvatski, pdf (1 MB) str. 145-189 preuzimanja: 211* citiraj
APA 6th Edition
Ćosić, V. (2014). RADIVOJ FRANCISKUS MIKUŠ U ZADRU (1. 3. 1959.– 31. 10. 1965.) BIO-BIBLIOGRAFSKI VODIČ. Croatica et Slavica Iadertina, 10/1 (10.), 145-189. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/136500
MLA 8th Edition
Ćosić, Vjekoslav. "RADIVOJ FRANCISKUS MIKUŠ U ZADRU (1. 3. 1959.– 31. 10. 1965.) BIO-BIBLIOGRAFSKI VODIČ." Croatica et Slavica Iadertina, vol. 10/1, br. 10., 2014, str. 145-189. https://hrcak.srce.hr/136500. Citirano 29.01.2020.
Chicago 17th Edition
Ćosić, Vjekoslav. "RADIVOJ FRANCISKUS MIKUŠ U ZADRU (1. 3. 1959.– 31. 10. 1965.) BIO-BIBLIOGRAFSKI VODIČ." Croatica et Slavica Iadertina 10/1, br. 10. (2014): 145-189. https://hrcak.srce.hr/136500
Harvard
Ćosić, V. (2014). 'RADIVOJ FRANCISKUS MIKUŠ U ZADRU (1. 3. 1959.– 31. 10. 1965.) BIO-BIBLIOGRAFSKI VODIČ', Croatica et Slavica Iadertina, 10/1(10.), str. 145-189. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/136500 (Datum pristupa: 29.01.2020.)
Vancouver
Ćosić V. RADIVOJ FRANCISKUS MIKUŠ U ZADRU (1. 3. 1959.– 31. 10. 1965.) BIO-BIBLIOGRAFSKI VODIČ. Croatica et Slavica Iadertina [Internet]. 2014 [pristupljeno 29.01.2020.];10/1(10.):145-189. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/136500
IEEE
V. Ćosić, "RADIVOJ FRANCISKUS MIKUŠ U ZADRU (1. 3. 1959.– 31. 10. 1965.) BIO-BIBLIOGRAFSKI VODIČ", Croatica et Slavica Iadertina, vol.10/1, br. 10., str. 145-189, 2014. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/136500. [Citirano: 29.01.2020.]

Sažetak
Radivoj Franciskus Mikuš (1906 – 1983) est un linguiste slovène mieux connu en dehors de la Slovénie que dans son propre pays. Cette constatation repose sur plusieurs faits importants de sa biographie et de sa bibliographie vu qu’il a publié la plupart de ses travaux dans les revues étrangères telles que Word, Journal de Psychologie, Cahiers Ferdinand de Saussure, Lingua, Voprosy jazikoznanija, alors qu’il n’a publié en Slovénie que quelques travaux, dont un publié à ses propres frais. Avant la Seconde guerre mondiale, il passe une partie considérable de sa carrière comme professeur de l’enseignement secondaire en Serbie et en Croatie. Il travaille dans l’anonymat (comme professeur de l’enseignement secondaire, lecteur et conférencier à Ljubljana) jusqu’à l’apparution de son livre À propos de la syntagmatique du prof. A. Belić (en 1952) dans lequel il ose critiquer la théorie de l’autorité intouchable en linguistique de la Yougoslavie de l’époque – professeur de Belgrade et président de l’Académie serbe des Sciences et des Arts. Ainsi s’est-il exposé aux critiques des deux Académies – serbe et slovène; de cette manière il a peut-être rendu impossible toute possibilité d’avancement dans sa carrière en Slovénie.
Il est sorti de cette impasse en demandant au professeur Petar Guberina d’être son directeur de thèse et en se faisant engager comme professeur à la Faculté des Lettres de Zadar. Le présent travail se veut être un guide bio-bibliographique de l’activité de Mikuš en qualité de professeur universitaire et linguiste à Zadar entre 1959 et 1965, année où il quitte offiiellement Zadar pour aller à l’Université Nationale du Zaïre* à Elisabethville (Lumumbashi) où il reste jusqu’à sa retraite en 1973. On parle de ses activités liées à l’organisation de la Chaire de français à la Faculté des Lettres de Zadar, fondée trois ans avant son arrivée, et de son mandat de doyen de la même faculté. On donne un aperçu analytique de ses contributions aux Radovi Filozofskog fakulteta u Zadru (Travaux de la Faculté des Lettres de Zadar) et aux revues étrangères publiées lors de son séjour à Zadar. D’après les documents conservés dans les archives de la famille Mikuš on a reconstitué le contenu de ses conférences faites en Allemagne et en Belgique en janvier et en février 1962. Une place à part est réservée à la présentation de son manuel L’expression de la donnée spatiale en français, publié sous forme de polycopié en 1963, complètement inconnu dans la bibliographie de Mikuš. Le séjour à Zadar est la période la plus féconde dans le domaine scientifiue de la carrière de Radivoj Franciscus Mikuš, l’un des représentants de la syntagmatique, théorie linguistique issue de l’École linguistique de Genève dont les représentants les plus connus sont Ferdinand de Saussure et Charles Bally.
*l’actuel territoire de la République démocratique du Congo

Ključne riječi
Mikuš; Zadar; syntagmatique; école de Genève; psychologie du comportement; théorie de la relativité

Hrčak ID: 136500

URI
https://hrcak.srce.hr/136500

[hrvatski]

Posjeta: 375 *