hrcak mascot   Srce   HID

Stručni rad

Empoisonnement accidentel par le chlore gazeux dans une usine cellulose sulfatee et de papier

M. Mićović ; Služba za patologiju i sudsku medicinu Medicinskog centra, Ivangrad, Crna Gora

Puni tekst: srpski, pdf (5 MB) str. 317-321 preuzimanja: 85* citiraj
APA 6th Edition
Mićović, M. (1978). Akcidentalno smrtno trovanje gasovitim hlorom u tvornici sulfatne celuloze i papira. Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, 29 (4), 317-321. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/161923
MLA 8th Edition
Mićović, M.. "Akcidentalno smrtno trovanje gasovitim hlorom u tvornici sulfatne celuloze i papira." Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, vol. 29, br. 4, 1978, str. 317-321. https://hrcak.srce.hr/161923. Citirano 14.11.2019.
Chicago 17th Edition
Mićović, M.. "Akcidentalno smrtno trovanje gasovitim hlorom u tvornici sulfatne celuloze i papira." Arhiv za higijenu rada i toksikologiju 29, br. 4 (1978): 317-321. https://hrcak.srce.hr/161923
Harvard
Mićović, M. (1978). 'Akcidentalno smrtno trovanje gasovitim hlorom u tvornici sulfatne celuloze i papira', Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, 29(4), str. 317-321. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/161923 (Datum pristupa: 14.11.2019.)
Vancouver
Mićović M. Akcidentalno smrtno trovanje gasovitim hlorom u tvornici sulfatne celuloze i papira. Arh Hig Rada Toksikol. [Internet]. 1978 [pristupljeno 14.11.2019.];29(4):317-321. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/161923
IEEE
M. Mićović, "Akcidentalno smrtno trovanje gasovitim hlorom u tvornici sulfatne celuloze i papira", Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, vol.29, br. 4, str. 317-321, 1978. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/161923. [Citirano: 14.11.2019.]

Sažetak
Dans ce travail est décrit le cas de la mort accidentelle d'un jeune ouvrier empoisonné par le chlore gazeux dans une usine de cellulose sulfatée et de papier à Ivangrad. L'empoisonnement a eu lieu à la suite de la rupture d'une conduite usée qui transportait le gaz suffocant dans la citerne. Des 7 ouvriers étaient présents, 6 ont été légèrement empoisonnés mais le septième a succombé par suite de son ignorance. Il a immédiatement été transporté à l'hôpital (Section de médecine interne) où les mesures nécessaires ont été prises, mais malgré les grands efforts des médecins, le jeune homme est mort au bout de 3 jours. La mort a été provoquée par le liquide envahissant les poumons. Après le décès on a pratiqué l'autopsie clinique du cadavre en se servant de l'analyse histopathologique des fragments prélevés ainsi que de l'attestation toxicologique de l'empoisonnement à l'aide de l'analyse du matériel provenant du cadavre, envoyé à l'Institut de Médecine légale à Belgrade. Toutes les analyses et les symptômes cliniques ainsi que les circonstances, indiquent que la mort a eu lieu par asphyxie dûe au gaz toxique. Elle s'est produite sous une forme aiguë par suite de la présence du liquide de l'oedème dans les organes respiratoires. En effectuant l'autopsie, on a trouvé toutes les formes de l'effet toxique du gaz suffocant sur les organes et les tissus. Le chlore et ses acides appartiennent chimiquement au groupe des gaz suffocants. Ils ont un effet direct sur les organes et un effet indirect sur le système respiratoire. C'est une forme d'accident très rare en Yougoslavie mais le risque d'un tel accident dans l'industrie moderne où l'on utilise le chlore devient de plus en plus grand.

Hrčak ID: 161923

URI
https://hrcak.srce.hr/161923

[srpski]

Posjeta: 207 *