hrcak mascot   Srce   HID

Original scientific paper

Le principe d’autonomie et une éthique des directives anticipées

Stavroula Tsinorema ; University of Crete, Philosophy and Social Studies Department, Rethymno Campus, Crete, Greece

Fulltext: english, pdf (431 KB) pages 73-88 downloads: 1.335* cite
APA 6th Edition
Tsinorema, S. (2015). The Principle of Autonomy and the Ethics of Advance Directives. Synthesis philosophica, 30 (1), 73-88. Retrieved from https://hrcak.srce.hr/162954
MLA 8th Edition
Tsinorema, Stavroula. "The Principle of Autonomy and the Ethics of Advance Directives." Synthesis philosophica, vol. 30, no. 1, 2015, pp. 73-88. https://hrcak.srce.hr/162954. Accessed 19 Oct. 2021.
Chicago 17th Edition
Tsinorema, Stavroula. "The Principle of Autonomy and the Ethics of Advance Directives." Synthesis philosophica 30, no. 1 (2015): 73-88. https://hrcak.srce.hr/162954
Harvard
Tsinorema, S. (2015). 'The Principle of Autonomy and the Ethics of Advance Directives', Synthesis philosophica, 30(1), pp. 73-88. Available at: https://hrcak.srce.hr/162954 (Accessed 19 October 2021)
Vancouver
Tsinorema S. The Principle of Autonomy and the Ethics of Advance Directives. Synthesis philosophica [Internet]. 2015 [cited 2021 October 19];30(1):73-88. Available from: https://hrcak.srce.hr/162954
IEEE
S. Tsinorema, "The Principle of Autonomy and the Ethics of Advance Directives", Synthesis philosophica, vol.30, no. 1, pp. 73-88, 2015. [Online]. Available: https://hrcak.srce.hr/162954. [Accessed: 19 October 2021]

Abstracts
Les directives anticipées (advance directives) ont été conçues comme un moyen pour augmenter « l’autonomie du patient » puisqu’elles renforcent son pouvoir décisionnel une fois le processus de fin de vie entamé, c’est-à-dire une fois les compétences diminuées. Toutefois, leur force morale est discutable. Rebecca Dresser et John Robertson proposent des arguments tirés de
considérations épistémologiques de la personnalité qui contestent l’autorité des directives. Ronald Dworkin défend vigoureusement « l’autonomie antérieure » dans la planification des soins médicaux « post-compétents ». Ce travail examine les thèses adverses mentionnées ci-dessus et évalue leurs arguments principaux. Dans les deux cas, des limitations déterminées sont établies. Concernant la première thèse, la conceptualisation de la notion de personnalité est jugée problématique, et quant à la seconde thèse, son concept d’autonomie individuelle est estimé bien trop étroit. Une voie alternative est recherchée à travers la reconstruction de la compréhension kantienne de l’autonomie morale. De cette manière, un cadre est proposé pour un jugement moral à partir duquel il est possible de déduire et de justifier de manière adéquate la compréhension contemporaine d’autonomie en tant que droit, en tant que faculté réflexive de l’individu, en tant que responsabilité et intégrité. Les conclusions normatives dérivent de l’élargissement de l’autonomie personnelle relative au choix médical avancé.

Keywords
directives anticipées; advance directives; activité; autonomie; Rebecca Dresser; Ronald Dworkin; Emmanuel Kant; personnalité; respect

Hrčak ID: 162954

URI
https://hrcak.srce.hr/162954

[croatian] [english] [german]

Visits: 1.756 *