hrcak mascot   Srce   HID

Izvorni znanstveni članak

Metathese et homonymie en hebreu biblique

Florin-Mihai Dat ; Universite de Bourgogne

Puni tekst: francuski, pdf (196 KB) str. 1-21 preuzimanja: 545* citiraj
APA 6th Edition
Dat, F. (2009). Metathese et homonymie en hebreu biblique. Suvremena lingvistika, 35 (67), 1-21. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/38151
MLA 8th Edition
Dat, Florin-Mihai. "Metathese et homonymie en hebreu biblique." Suvremena lingvistika, vol. 35, br. 67, 2009, str. 1-21. https://hrcak.srce.hr/38151. Citirano 23.01.2021.
Chicago 17th Edition
Dat, Florin-Mihai. "Metathese et homonymie en hebreu biblique." Suvremena lingvistika 35, br. 67 (2009): 1-21. https://hrcak.srce.hr/38151
Harvard
Dat, F. (2009). 'Metathese et homonymie en hebreu biblique', Suvremena lingvistika, 35(67), str. 1-21. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/38151 (Datum pristupa: 23.01.2021.)
Vancouver
Dat F. Metathese et homonymie en hebreu biblique. Suvremena lingvistika [Internet]. 2009 [pristupljeno 23.01.2021.];35(67):1-21. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/38151
IEEE
F. Dat, "Metathese et homonymie en hebreu biblique", Suvremena lingvistika, vol.35, br. 67, str. 1-21, 2009. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/38151. [Citirano: 23.01.2021.]

Sažetak
La théorie des matrices et des étymons (Bohas, 1997, 2000) permet de rendre compte d’une
organisation formelle et conceptuelle du lexique de l’arabe fondée sur deux aspects essentiels:
l’un concerne l’identification du lien lexicologique entre les mots (i. e. présence simultanée
d’un invariant formel et d’une ressemblance conceptuelle); le deuxième vise le rapport
existant entre ces mots et le monde (i. e. présence d’une charge mimophonique qui
suggère, par les séquences articulatoires des mots, certains aspects de la réalité à désigner).
Ce modèle s’avère particulièrement intéressant pour d’autres systèmes linguistiques, en
l’occurrence, l’hébreu biblique (Dat 2002), car il est à même d’organiser son lexique autour
d’un nombre fini de combinaisons binaires – les matrices. De surcroît, il remet en cause
quelques principes linguistiques fondamentaux – l’arbitraire du signe et sa linéarité or la
trilitéralité des racines sémitiques – et fournit une explication à des phénomènes comme
l’énantiosémie, la polysémie du lexique, etc.
L’article se focalise sur l’homonymie et la métathèse et essaie de donner une explication
cohérente à ces phénomènes, tenus pour mystérieux jusqu’à ce jour dans le domaine des
langues sémitiques. L’auteur y propose une nouvelle piste d’analyse et soulève des questions
quant à certaines doxas, afin de pouvoir, à la longue, tirer toutes les implications de
cette théorie lexicologique pour la théorie linguistique en général (par exemple, pour le débat
sur la nature du signe linguistique) et de montrer, dans un cadre plus large, son incidence
sur les débats actuels, particulièrement sur le problème de l’origine des langues.

Ključne riječi
metathèse; homonymie; théorie des matrices et des étymons; hébreu biblique

Hrčak ID: 38151

URI
https://hrcak.srce.hr/38151

[hrvatski] [engleski]

Posjeta: 1.261 *