Skoči na glavni sadržaj

Izvorni znanstveni članak

BOUCLES D’OREILLE À TROIS FRAISES APPARTENANT AU MUSÉE DES MONUMENTS ARCHÉOLOGIQUES CROATES DE SPLIT

Nikola Jakšić ; Regionalni zavod za zaštitu spomenika kulture u Splitu


Puni tekst: hrvatski pdf 8.931 Kb

str. 49-74

preuzimanja: 618

citiraj

Puni tekst: francuski pdf 8.931 Kb

str. 49-74

preuzimanja: 240

citiraj


Sažetak

Ce travail représente un essai de systématisation d’un type très répandu de boucles d’oreille sur le territoire de la Dalmatie et de la Bosnie Herzégovine au Moyen Age. Ce sont des boucles d’oreille en argent, exécutées en technique de filigrane et de granulation et où, dans la partie inférieure, sont appliquées trois grosses fraises semblables.
J’ai divisé les plusieurs centaines de boucles d’oreile appartenant au Musée des Antiquités archéologiques croates de Split en six types fondamentaux que j’al indiqués statistiquement d’après leur numéros d’inventaire. En ce qui concerne les différentes variantes à l’intérieur de chaque type, je donne un dessin particulier. Le type A est représenté sur T I avec les dessins de l à 10, et sur T II avec ceux de 1 à 6. Le type B suivant, dont les variantes sont représentées sur T II figure, avec les dessins, de 7 à 12. Le troisième type C, se trouve sur T III, avec les dessins de 1 à 8. Le type D est représenté sur T III avec les dessins 7 et 8, sur T IV avec les dessins de 1 à 7. Sur T V se toruve le type E avec les dessins de 1 à 8, et sur T VI, le type F avec les dessins de 1 à 11.
L’autre partie du travail est consacrée aux questions chronologiques; on y traite de l’époque d’exécution de ces bijoux, ainsi que des maîtres artisans qui les ont exécutés. L’époque d’exécution de ces boucles d’oreille est, chez les auteurs les plus anciens, celle de la longue période qui va du IXe au XVe s. Utilisant exclusivement les exemplaires datés avec précision qui ont été trouvés dans les tombes, en même temps que des monnaies, et les résultats que nous révèl l’analyse des stratifications horizontales des trouvailles sur chacune des nécropoles de la fin du Moyen Age, je suis arrivé à la conclusion que ces boucles d’oreille ne doivent pas être datées d’avant la seconde moitié du XIIIe s., et qu’elles ont été le plus employées durant le XIVe s. Ces résultats sont également confirmés par une représentation d’effigie humaine sur la console du clocher de la cathédrale de Split (T VII). Cette console date de la seconde moitié du XIVe s. et l’effigie féminine y porte ces mêmes boucles d’oreille.
Ces boucles d’oreille, qui se trouvent aussi fréquemment dans les nécropoles de la fin du Moyen Age dans les villes de l’arrière-pays dalmate, sont selon mon opinion, une production d’orfèvres dalmates de Zadar, Split et Dubrovnik. En tant que confirmation de cette affirmation j’ai fourni trois documents qui, chacun à sa façon, disent à quel point les boucles d’oreille exécutées dans les villes du littoral dalmate étaient recherchées dans l’arrière-pays croate et bosniaque. Le premier de ces documents raconte comment, en 1389, la maître Pribislav de Zadar est allé à Pag vendre des boucles d’oreille. L’autre témoigne de la façon dont un orfèvre de Dubrovnik a été appelé à produire à Brskovo, pendant toute l’année, des boucles d’oreille et des bijoux pour orner le front. Dans le troisième, provenant des archives de Dubrovnik, et qui est daté du XIVe s., sont mentionnées diverses productions d’orfèvrerie, parmi lesquelles traize paires de boucles d’oreille slaves.
Etant donné que ces boucles d’oreille à trois fraises sont uniques et qu’ aussi ce type de boucles d’oreille du XIVe s. était très répandu, je conslus que les boucles d’oreille mentionnées dans les documents des archives dalmates sont, précisément, celles dont il est question dans le présent cataloque. Il faut donc dorénavent les considérer comme des productions d’orfèvres dalmates; nous élargissons ainsi la liste déjà très riche des productions dalmates de cet artisant. Peut-être que, dans le document d’archives de Dubrovnik, est également conservé le nom populaire de cette sorte de bijoux, boucles d’oreilles slaves … (…acarcellis de argento slavoneschis…)

Ključne riječi

Hrčak ID:

140709

URI

https://hrcak.srce.hr/140709

Datum izdavanja:

28.6.1984.

Podaci na drugim jezicima: hrvatski

Posjeta: 1.524 *