Skip to the main content

Original scientific paper

Le changement des noms des rues et des places zagréboises

Jelena Stanić
Laura Šakaja ; Department of Geography, Faculty of Science, University of Zagreb, Zagreb, Croatia
Lana Slavuj orcid id orcid.org/0000-0002-9440-5679 ; Department of Geography, Faculty of Science, University of Zagreb, Zagreb, Croatia


Full text: croatian pdf 1.685 Kb

page 89-124

downloads: 10.988

cite


Abstract

L’article fait une étude sur le changement des noms des rues dans la ville de Zagreb. Dans la première partie, on analyse, prenant en exemple le quartier Ville basse (Donji grad), les changements diachroniques des noms de rues, à partir de la première dénomination systématique des rues en 1878. L’analyse des changements officiels des noms des rues à travers l’histoire zagréboise, eut pour résultat le constat qu’on pouvait identifier cinq périodes de changements, motivées idéologiquement: 1) la période de la modernisation de la Croatie où fut réalisée la première dénomination officielle, avec une tendance prononcée de politisation et de nationalisme se reflétant sur le paysage urbain; 2) la période du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes/de Yougoslavie (SHS) où les noms des rues intégraient les symboles de la nouvelle monarchie, les idées de l’unité des Slaves du Sud, celles des slavophilia et de l’orientation géopolitique proslave, mais l’idée de la nation domine dans la dénomination; 3) la période de l’Etat indépendant croate (NDH) où eut lieu la décanonisation des signes de la monarchie yougoslave et de l’orientation sud-slave avec une référence au mouvement oustachi, nazi allemand et fasciste italien; 4) la période socialiste qui intégrait les idéaux et les héros du mouvement ouvrier et de la Lutte de libération populaire, dans un système canonique; 5) la période qui suivit les changements démocratiques de 1990 quand presque tous les signes du socialisme et de la lutte communiste/antifasciste ont été effacés et le processus pour établir de nouvelles références à la ancienne culture nationale et à la tradition historique est plus qu’évidente. La fin de l’article transmet des discussions publiques liées au choix de la place qui porterait le nom du premier président de la Croatie indépendante et démocratique Franjo Tuđman. L’analyse de la polémique publique fait apparaître deux positions opposées : l’option politique de droite qui veut une place centrale et un emplacement choisi considère « inadéquat et indéfini », « un endroit insuffisamment digne », « une ordinaire banale friche », « un parc non arrangé », et l’option politique de gauche qui défend le choix de la place en disant que c’est « le second cœur de la ville », « le plus beau », « la place la plus grande et la plus représentative ». La discussion portant sur la Place Franjo Tuđman est interprétée comme le reflet de la force symbolique de l’espace et de l’emplacement.

Keywords

noms des rues, Zagreb, Place Franjo Tuđman, post-socialisme

Hrčak ID:

40110

URI

https://hrcak.srce.hr/40110

Article data in other languages: croatian english

Visits: 14.079 *