hrcak mascot   Srce   HID

Izvorni znanstveni članak

Le missel de Roč (Ro) contient plus d'éléments cronologiques

Marija Pantelić

Puni tekst: hrvatski, pdf (19 MB) str. 263-277 preuzimanja: 340* citiraj
APA 6th Edition
Pantelić, M. (1957). Hronološki elementi u Ročkom misalu. Slovo, (6-7-8), 263-277. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/13744
MLA 8th Edition
Pantelić, Marija. "Hronološki elementi u Ročkom misalu." Slovo, vol. , br. 6-7-8, 1957, str. 263-277. https://hrcak.srce.hr/13744. Citirano 27.01.2020.
Chicago 17th Edition
Pantelić, Marija. "Hronološki elementi u Ročkom misalu." Slovo , br. 6-7-8 (1957): 263-277. https://hrcak.srce.hr/13744
Harvard
Pantelić, M. (1957). 'Hronološki elementi u Ročkom misalu', Slovo, (6-7-8), str. 263-277. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/13744 (Datum pristupa: 27.01.2020.)
Vancouver
Pantelić M. Hronološki elementi u Ročkom misalu. Slovo [Internet]. 1957 [pristupljeno 27.01.2020.];(6-7-8):263-277. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/13744
IEEE
M. Pantelić, "Hronološki elementi u Ročkom misalu", Slovo, vol., br. 6-7-8, str. 263-277, 1957. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/13744. [Citirano: 27.01.2020.]

Sažetak
Le missel de Roč (Ro) contient plus d'éléments cronologiques pour la détermination de la date des Pâques que les autres codes glagolitiques. Il contient aussi une table des fêtes mobiles (page 130) et une table du cycle pascal de 532 l'an (page 131).
Les computistes glagolitiques prenaient pour déterminer la date des Pâques les éléments chronologiques suivants: les lettres dominicales, les réguliers solaires, les nombres d'or, les épactes les réguliers annuels lunaires ainsi que les périodes de temps: le cycle lunaire de 19 ans, le cycle solaire de 28 ans et le cycle pascal de 28 x 19=532 ans.
L'auteur expose dans l'article comment on peut établir ces éléments chronologiques pour une certaine année et comment on peut, à l'aide de cela, déterminer le terme pascal. Ce terme est très important parce qu'on fête les Pâques le dimanche suivant.
Les éléments chronologiques principaux sont inscrits 2 fois dans le Ro. Le cycle (page 130) a les concurrents de 28 années, c.-à.-d. de 1588 jusqu'à 1615 (le premier cycle). Dans le millieu du cycle se trouvent les lettres dominicales des années bissextiles, et finalement les lettres d'or 1-19. Juste au millieu se trouve une brève explication et l'année 1592. Cette page est un palimpseste écrit cette même année.
A la page 191v se trouvent inscrits les termes pascals pour années: de 1485 jusqua'à 1503 et une petite table des lettres d'or. Au dessous se trouvent les nombres regulares solis pour 12 mois et une table des éléments concurents.
Puisqu'après un cycle de 532 ans d'après le calendrier julien, les Pâques tombent aux mêmes dates, les computistes composaient la table des termes pascals pour cette période de temps. Ro contient aussi une table (page 131v) pour les années 1421, 1426-1956. La table n'est pas entièrement correcte, puisque le cycle pascal ne commence pas avec les années mentionnées, et les signes pour les années bissextiles sont posés d'une manière incorrecte. Les termes pascals pour les années bissextiles ne se trouvent qu'au quatrième rang. Les computistes glagolitiques et latins se sont servis des lettres pascales pour les termes pascales des 22. 3. - 25. 4. Ce sont des jours où les Pâques peuvent être célébrées. Les computistes glagolitiques ont, d'ailleurs, écrit les litteras postnotatas latinas en lettres rogues et les litteras praenotatas latinas en lettres noires.
L'observation qui figure à la page 131v, ajoutée plus tard, explique quels éléments chronologiques sont nécessaires pour déterminer les dates de Pâques d'une certaine année. On prend comme exemple l'anne 1556, ayant la lettre d'or 18, la lettre dominicale DG (bissextile) et la lettre pascale rouge K (le 30 mars). Si l'on vérifie les dates de la table, on verra que beaucoup de dates sont incorrects. Les copistes glagolitiques confondaient les lettres rouges et noires. Les modèles d'écriture étaient usés et ils confondaient les lettres similaires. Presque toutes les dates indiquées pour les années bissextiles sont en avance ou en retard d'on jour.
Les tables de Ro contiennent les éléments chronologiques et d'après eux, le procédé dont les computistes se sont servis pour déterminer le jour de Pâques. Les tables montrent leurs dénominations en vieux-slave, et les années notées se rapprochant de l'année de la redaction du Ro. Quelques éléments chronologiques et les mêmes jours et années des termes pascals et des termes lunaires attirent l'attention sur d'éventuelles affinités entre le Ro et les codes Ill4, Ill5, le Code de Ljubljana sign. I. 162 a/2 et le MR 161.

Hrčak ID: 13744

URI
https://hrcak.srce.hr/13744

[hrvatski]

Posjeta: 608 *