hrcak mascot   Srce   HID

Izvorni znanstveni članak

CONTINUATION DES FOUILLES DE LA BASILIQUE ET DU BAPTISTERE PALEOCHRETIENS DE POVLJE

Ivan Ostojić

Puni tekst: francuski, pdf (11 MB) str. 5-44 preuzimanja: 78* citiraj
APA 6th Edition
Ostojić, I. (1961). CONTINUATION DES FOUILLES DE LA BASILIQUE ET DU BAPTISTERE PALEOCHRETIENS DE POVLJE. Prilozi povijesti umjetnosti u Dalmaciji, 13 (1), 5-44. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/164926
MLA 8th Edition
Ostojić, Ivan. "CONTINUATION DES FOUILLES DE LA BASILIQUE ET DU BAPTISTERE PALEOCHRETIENS DE POVLJE." Prilozi povijesti umjetnosti u Dalmaciji, vol. 13, br. 1, 1961, str. 5-44. https://hrcak.srce.hr/164926. Citirano 31.05.2020.
Chicago 17th Edition
Ostojić, Ivan. "CONTINUATION DES FOUILLES DE LA BASILIQUE ET DU BAPTISTERE PALEOCHRETIENS DE POVLJE." Prilozi povijesti umjetnosti u Dalmaciji 13, br. 1 (1961): 5-44. https://hrcak.srce.hr/164926
Harvard
Ostojić, I. (1961). 'CONTINUATION DES FOUILLES DE LA BASILIQUE ET DU BAPTISTERE PALEOCHRETIENS DE POVLJE', Prilozi povijesti umjetnosti u Dalmaciji, 13(1), str. 5-44. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/164926 (Datum pristupa: 31.05.2020.)
Vancouver
Ostojić I. CONTINUATION DES FOUILLES DE LA BASILIQUE ET DU BAPTISTERE PALEOCHRETIENS DE POVLJE. Prilozi povijesti umjetnosti u Dalmaciji [Internet]. 1961 [pristupljeno 31.05.2020.];13(1):5-44. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/164926
IEEE
I. Ostojić, "CONTINUATION DES FOUILLES DE LA BASILIQUE ET DU BAPTISTERE PALEOCHRETIENS DE POVLJE", Prilozi povijesti umjetnosti u Dalmaciji, vol.13, br. 1, str. 5-44, 1961. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/164926. [Citirano: 31.05.2020.]
Puni tekst: hrvatski, pdf (11 MB) str. 5-44 preuzimanja: 212* citiraj
APA 6th Edition
Ostojić, I. (1961). NASTAVAK ISTRAŽIVANJA STAROKRŠĆANSKE BAZILIKE I KRSTIONICE U POVLJIMA. Prilozi povijesti umjetnosti u Dalmaciji, 13 (1), 5-44. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/164926
MLA 8th Edition
Ostojić, Ivan. "NASTAVAK ISTRAŽIVANJA STAROKRŠĆANSKE BAZILIKE I KRSTIONICE U POVLJIMA." Prilozi povijesti umjetnosti u Dalmaciji, vol. 13, br. 1, 1961, str. 5-44. https://hrcak.srce.hr/164926. Citirano 31.05.2020.
Chicago 17th Edition
Ostojić, Ivan. "NASTAVAK ISTRAŽIVANJA STAROKRŠĆANSKE BAZILIKE I KRSTIONICE U POVLJIMA." Prilozi povijesti umjetnosti u Dalmaciji 13, br. 1 (1961): 5-44. https://hrcak.srce.hr/164926
Harvard
Ostojić, I. (1961). 'NASTAVAK ISTRAŽIVANJA STAROKRŠĆANSKE BAZILIKE I KRSTIONICE U POVLJIMA', Prilozi povijesti umjetnosti u Dalmaciji, 13(1), str. 5-44. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/164926 (Datum pristupa: 31.05.2020.)
Vancouver
Ostojić I. NASTAVAK ISTRAŽIVANJA STAROKRŠĆANSKE BAZILIKE I KRSTIONICE U POVLJIMA. Prilozi povijesti umjetnosti u Dalmaciji [Internet]. 1961 [pristupljeno 31.05.2020.];13(1):5-44. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/164926
IEEE
I. Ostojić, "NASTAVAK ISTRAŽIVANJA STAROKRŠĆANSKE BAZILIKE I KRSTIONICE U POVLJIMA", Prilozi povijesti umjetnosti u Dalmaciji, vol.13, br. 1, str. 5-44, 1961. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/164926. [Citirano: 31.05.2020.]

Sažetak
Postérieurement aux comptes-rendus publiés dans le XIIè. fascicule de ces Suppléments, l’Institut de Conservation des monuments pour la Dalmatie a établi, par de nouvelles recherches sur l’ensemble paléochrétien du village de Povlje, dans l’île de Brač, plusieurs éléments nouveaux.
D’abord le transept en trois parties dont les bras coupent perpendiculairement le périmètre de la basilique à travers quatre large passages voûtés en plein cintre. L’ouverture vers la partie moyenne du transept sur le pastophorium septentrional servait probablement à recevoir les dons des fidèles et, celle du sud, à recevoir et donner les instructions du clergé. Les stylobates, dont les fondements s’étendent, depuis l’abside, le long de toute la basilique, confirment la disposition à trois nefs. La basilique était couverte de larges tuiles plates et arrondies. Sous le toit, le plafond était tout-à-fait plat. Le pavage de l’église était constitué d’une couche de béton sur laquelle avaient probablement été placées des dalles de pierre.
Devant toute la façade de la basilique s’étend le narthex, avec portes des quatre côtés. Au coin sud-est de la basilique a été ajouté un bassin romain; le fond en est conservé, ainsi qu’une partie des murs et, vers l’aile méridionale du transept, les bases des marches par lesquelles on descendait de la basilique au bassin. Derrière l’abside deux tombes s’élevaient au-dessus du sol, avec base rectangulaire et voûte en berceau; elles étaient couvertes de tuiles romaines imbriquées dont cerlaines sont encore in situ. Dans chacune des tombes, deux bancs de pierre avec chevet incliné pour la dépouille. Entre les bancs un couloir et, au milieu du mur oriental, une ouverture rectangulaire.
Les fonts baptismaux dans le baptistère étaient, à l’origine, en forme de croix à bras égaux. Dans chacun des bras nord et sud se trouvent trois marches. Le fond de la fosse est revêtu de 12 dalles perpendiculaires en pierre, lisses à l’intérieur. La lumière du jour pénétrait dans le baptistère par quatre fenêtres en plein cintre, munies de transennes, qui commencent à une hauteur de 5m. 50.
Deux portes ont été trouvées dans le vestibule du baptistère l’une, plus large, provenant de la basilique et qui est presque complètement conservée et l’autre, un peu plus étroite, dans le mur occidental, avec le seuil inférieur original. Cette autre consuisait à la salle des catéchumènes. Entre cette dernière salle, le mur septentrional de la basilique et le narthex se trouve un couloir, au bas duquel une petite fenêtre étroite et longue s’ouvre dans le mur occidental du vestibule du baptisère.
Le long du mur oriental du baptistère on a découvert les restes d’une construction ou d’une salle, dans laquelle on distingue deux phases antiques et une médiévale. Autour de toute la salle médiévale court une banc de pierre pour les moines du »chapitre« (salle du conseil de l’ordre) ou le choeur. Y avait-il aussi une construction paléochrétienne quelconque le long des côtés nord et ouest du baptistère? cela nä pu être établi.
Tant la basilique que la baptistère étaient décorés à l’intérieur de fresques dont les traces ont été retrouvées en plusieurs endroits. Sur les restes du mur frontal au sud du transept on a découvert une décoration striée multicolore. Beaucoup mieux conservée est la partie de fresque située dans la niche nord-est du baptistère, sur laquelle le marbre jaune est imité, avec nervures brunes à ombres vertes. En dehors de cette peinture murale on a vu apparaître, au sommet de la coupole, une fresque du Moyen Age faite de cercles concentriques de diverses couleurs et d’autres représentations géométriques et, dans les deux niches orientales, des croix murales de consécration peintes par les moines, lorsqu’ils convertirent le baptistère en église abbatiale.
On a également trouvé quelques fragments de décoration architectonique: colonnes, chapiteaux, chancel, seuil, marches, etc…
L’Institut de Conservation des Monuments pour la Dalmatie continue les fouilles, ainsi que la conservation de trout l’édifice.

Hrčak ID: 164926

URI
https://hrcak.srce.hr/164926

[hrvatski]

Posjeta: 414 *