hrcak mascot   Srce   HID

Izvorni znanstveni članak

Pneumoconioses dues au ciment

D. Popović ; Institut za medicinu rada SRS, Beograd

Puni tekst: srpski, pdf (39 MB) str. 353-376 preuzimanja: 82* citiraj
APA 6th Edition
Popović, D. (1964). Prilog poznavanju pneumokonioze radnika u industriji cementa. Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, 15 (4), 353-376. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/180221
MLA 8th Edition
Popović, D.. "Prilog poznavanju pneumokonioze radnika u industriji cementa." Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, vol. 15, br. 4, 1964, str. 353-376. https://hrcak.srce.hr/180221. Citirano 12.05.2021.
Chicago 17th Edition
Popović, D.. "Prilog poznavanju pneumokonioze radnika u industriji cementa." Arhiv za higijenu rada i toksikologiju 15, br. 4 (1964): 353-376. https://hrcak.srce.hr/180221
Harvard
Popović, D. (1964). 'Prilog poznavanju pneumokonioze radnika u industriji cementa', Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, 15(4), str. 353-376. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/180221 (Datum pristupa: 12.05.2021.)
Vancouver
Popović D. Prilog poznavanju pneumokonioze radnika u industriji cementa. Arh Hig Rada Toksikol. [Internet]. 1964 [pristupljeno 12.05.2021.];15(4):353-376. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/180221
IEEE
D. Popović, "Prilog poznavanju pneumokonioze radnika u industriji cementa", Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, vol.15, br. 4, str. 353-376, 1964. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/180221. [Citirano: 12.05.2021.]

Sažetak
L'éva1uatiion des conditions du travail, aussi bien que l'examen de 304 ouvriers des deux usines de ciment en RS Serbie ont mis en évidence qu'il existe des pneumoconioses dues à l'inhailation des poussières du ciment, Le nombre des partiales de poussière dans un cm3 de I'air va de 2850 à 14000. L'analyse d'échantillons a montré 5% de silice libre dans la matière brute, 1,85% dans le produit final. On a trouvé 107 cas de pneumoconioses bénignes (.35, 20%) avec un étage de travail dans l'industrie du ciment de 17 ans en moyenne. On n'a pas trouvé de cas de silicose ou de silicotuberculose, Les signes cliniques et radiographiques d'emphysème ont été constaté chez 55,26%, de la bronchite chronique seule ou avec l'emphysème de 5,9% et 17,16% respectivement. On les rencontre également chez les ouvriers âgés de moins de .35 ans. La tuberculose active ou suspecte a été constatée chez 3,95%, la tuberculose inactive chez 9,21%, les adhérences pleurales chez 19,08% des ouvriers examinés, Les maux les plus fréquents des ouvriers sont. Dyspnée (43,1%), toux (26,8%), expectoration (22,0%) sensations douloureuses dans la poitrine (15,5%). L'image radiologique ·des poumons est caractérisée par les ombres hilaires fibreuses denses et augmentées, par les trabécules et les cordes traversant la trame pulmonaire et qui se prolongent vers la périphérie. La trame pulmonaire est accentuée, présente de fines opacités, mal ou bien contrées, d'intensité variable et de forme micronodulaire, sans tendance à confluer. Les mesures de prévention doivent être orientées vers la diminution des quantités de poussière, les visites d'embauche et les examens périodiques des travailleurs.

Hrčak ID: 180221

URI
https://hrcak.srce.hr/180221

[srpski]

Posjeta: 246 *