hrcak mascot   Srce   HID

Izvorni znanstveni članak

L'influence des stimulants psychiques sur le rendement du travail et sur la consommation d'oxygène au cours du travail statique

Zoran Bujas ; Institut za higijenu rada Zagreb
Borislav Petz ; Institut za higijenu rada Zagreb

Puni tekst: francuski, pdf (10 MB) str. 282-295 preuzimanja: 88* citiraj
APA 6th Edition
Bujas, Z. i Petz, B. (1952). L'influence des stimulants psychiques sur le rendement du travail et sur la consommation d'oxygène au cours du travail statique. Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, 3 (3), 282-295. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/187541
MLA 8th Edition
Bujas, Zoran i Borislav Petz. "L'influence des stimulants psychiques sur le rendement du travail et sur la consommation d'oxygène au cours du travail statique." Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, vol. 3, br. 3, 1952, str. 282-295. https://hrcak.srce.hr/187541. Citirano 27.09.2020.
Chicago 17th Edition
Bujas, Zoran i Borislav Petz. "L'influence des stimulants psychiques sur le rendement du travail et sur la consommation d'oxygène au cours du travail statique." Arhiv za higijenu rada i toksikologiju 3, br. 3 (1952): 282-295. https://hrcak.srce.hr/187541
Harvard
Bujas, Z., i Petz, B. (1952). 'L'influence des stimulants psychiques sur le rendement du travail et sur la consommation d'oxygène au cours du travail statique', Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, 3(3), str. 282-295. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/187541 (Datum pristupa: 27.09.2020.)
Vancouver
Bujas Z, Petz B. L'influence des stimulants psychiques sur le rendement du travail et sur la consommation d'oxygène au cours du travail statique. Arh Hig Rada Toksikol. [Internet]. 1952 [pristupljeno 27.09.2020.];3(3):282-295. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/187541
IEEE
Z. Bujas i B. Petz, "L'influence des stimulants psychiques sur le rendement du travail et sur la consommation d'oxygène au cours du travail statique", Arhiv za higijenu rada i toksikologiju, vol.3, br. 3, str. 282-295, 1952. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/187541. [Citirano: 27.09.2020.]

Sažetak
Les auteurs remarquent que jusqu'à présent on n'a pas donné une réponse satisfaisante à la question de quelle façon les stimulants accroissent-ils le rendement du travail; est-ce par l'amélioration réelle des conditions intérieures de l'organisme. ou c'est seulement en différant l'apparition de la fatigue, done en augmentant l'effet du travail aux frais des dernières ressources de l'organisme. Tandis que les données peu nombreuses de la littérature en traitant les stimulants dits pharmacodynamiques font ressortir leur nocivetê, les opinions sur la valeur des stimulants psychiques sont partagées mais sans être suffisamment vérifiées par des expériences. C'est pour cela que les auteurs out essayé d'examiner dans le domaine du travail statique: 1° comment la motivation psychique au différent degré agit-elle sur le rendement du travail. et 2° quelle est l'économie de l'effort fournie à l'état de la motivation faible et du la motivation forte. En mesurant la consommation d'oxygène au cours de l'effort statique et pendant la phase de la restauration dans les conditions de la motivation faible et de la motivation forte, les auteurs ont trouvé qui: le rendement du travail sous la motivation plus forte est accru, mais que la consommation moyenne d'O2 par unité de temps au cours du travail, aussi que la consommation absolue pendant la période de restauration, restent les mêmes dans les deux séries d'expériences. Les expériences supplémentai I es - dans lesquelles on a mesuré la consommation absolue d'O2 dans les diverses phases de l'effort statique lui-même - ont montré que la consommation d'oxygène augmentait généralement au cours du travail, mais que dans les conditions de la motivation psychique plus forte elle augmentait plus lentement. En d'autres termes dans l'une et dans l'autre expérience pour la même quantité de travail les sujets consommaient moins d'oxygène dans les conditions de la motivation plus forte. Les auteurs expliquent ces résultats par l'influence des émotions sténiques sur les mécanismes d'adaptation et de protection dans I'organisme. Cette influence s'exerce d'une façon naturelle, qui diffère de la mobilisation artificielle provoquée par des agents pharmacodynamiques, mobilisation qui peut être nocive pour l'organisme.

Hrčak ID: 187541

URI
https://hrcak.srce.hr/187541

[hrvatski]

Posjeta: 211 *