hrcak mascot   Srce   HID

Ostalo

»Pour tout homme«

Antun Weissgerber ; Bogoslovno sjemenište u Sarajevu, Sarajevo, Bosna i Hercegovina

Puni tekst: hrvatski, pdf (150 KB) str. 393-403 preuzimanja: 162* citiraj
APA 6th Edition
Weissgerber, A. (1979). »Za svakog čovjeka«. Obnovljeni život, 34. (5.), 393-403. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/55241
MLA 8th Edition
Weissgerber, Antun. "»Za svakog čovjeka«." Obnovljeni život, vol. 34., br. 5., 1979, str. 393-403. https://hrcak.srce.hr/55241. Citirano 06.12.2019.
Chicago 17th Edition
Weissgerber, Antun. "»Za svakog čovjeka«." Obnovljeni život 34., br. 5. (1979): 393-403. https://hrcak.srce.hr/55241
Harvard
Weissgerber, A. (1979). '»Za svakog čovjeka«', Obnovljeni život, 34.(5.), str. 393-403. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/55241 (Datum pristupa: 06.12.2019.)
Vancouver
Weissgerber A. »Za svakog čovjeka«. Obnovljeni život [Internet]. 1979 [pristupljeno 06.12.2019.];34.(5.):393-403. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/55241
IEEE
A. Weissgerber, "»Za svakog čovjeka«", Obnovljeni život, vol.34., br. 5., str. 393-403, 1979. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/55241. [Citirano: 06.12.2019.]

Sažetak
Partant de la donnée biblique touchant la personnalité de Dieu même, puis de chaque homme qui s'édifie dans la communauté d'hommes, 1' A. nous avertit, dès l'abord, de deux dangers: d'une part de l'individualisme occidental exagéré, d'autre part de l'accentuation excessive et multiforme du collectivisme oriental. Voulant accentuer la saine synthèse que le pape Jean-Paul II nous fait dans son encyclique Redemptor hominis, V A. se met à presenter quelques vues essentielles du sain personnalisme, lesquelles apparaissent clairement dans l'encyclique, comme par ex. le personnalisme christologique et sotériologique. C est-à-dire que le Christ s'est fait chair, est mort et ressuscité pour chaque homme. Cette oeuvre du Christ se poursuit dans l'Eglise (personnalisme ecclésiologique), où chaque individu se purifie de la faute d'Adam et se rencontre comme pécheur personnellement avec Dieu, de sorte à obtenir la rémission des péchés et à s'unir à lui dans l'Eucharistie. L'Eglise comme corps mystique du Christ est un ensemble de personnes conscientes de leur valeur et personnellement responsables. Comme telle l'Eglise continue l'oeuvre du Christ, ayant pour but de sauvegarder et de développer la liberté de l'homme en Dieu. Cette liberté est mise en danger d'une part par l'anarchie de la liberté effrénée, d'autre part par la tyrannie qui contrarie la liberté sociale et religieuse. La première corrompt à l'intérieur le sens de la liberté, l'autre supprime de l'extérieur la pratique de la liberté. Le pape met l'accent sur la véritable liberté dans la charité.
La valeur de chaque homme le pape la voit dans la valeur de la personne du Christ, de son oeuvre de rédemption, de l'orientation nouvelle de l'homme, laquelle vient de Dieu. Là est aussi la source de la valorisation de l'histoire et de l'homme dans sa vie concrète. Malgré le progrès technique, la primauté ap-partient à la personne et à son développement éthique et moral. C'est pourquoi le pape se lève contre l'asservissement de l'esprit et de l'homme et s'engage pour la dignité de chaque personne, relevant en même temps la responsabilité collective pour la croissance spirituelle des individus. Aussi le bien de la personne dans la communauté est audessus de tout. Le pape exige surtout, non pas des privilèges, mais le respect du droit élémentaire des hommes à la liberté religieuse.
A la fin 1' A. termine par la demande d'une foi personnelle plus profonde dans chaque individu, de la valorisation de la personne à tout niveau, commençant dans la famille, de la conscience personnelle plus forte, voulant des personnes fortes, voire des saints.

Hrčak ID: 55241

URI
https://hrcak.srce.hr/55241

[hrvatski]

Posjeta: 256 *