hrcak mascot   Srce   HID

Bogoslovska smotra, Vol.87 No.1 Svibanj 2017.

Izvorni znanstveni članak

Le paradoxe de la réinvention moderne du politique

Peter ROŽIČ   ORCID icon orcid.org/0000-0002-1921-5023 ; Sveučilište u Ljubljani, Teološki fakultet, Ljubljana, Slovenija

Puni tekst: francuski, pdf (383 KB) str. 99-115 preuzimanja: 0* citiraj
APA
ROŽIČ, P. (2017). Le paradoxe de la réinvention moderne du politique. Bogoslovska smotra, 87(1), 99-115. Preuzeto s http://hrcak.srce.hr/181572

Sažetak
Si la philosophie moderne se méfie de la religion et de la tradition, pourquoi Hobbes et Locke fondent-ils le politique sur la loi de nature, qui pour eux-mêmes reste incompréhensible sans les notions de Dieu et de raison ? En réinventant le principe de la loi de nature, Hobbes et Locke utilisent les notions de Dieu et de raison pour deux développements qui leur permettent de penser le politique. Le concept hobbésien de Dieu assure une autorité ultime à l’État à travers la loi de nature, une fois que la raison a montré, en construisant cet État, la nécessité de son existence. Pour Locke, la raison découvre la loi de nature et dans cette découverte elle se découvre elle-même. Puisque la loi de nature lockéenne est donnée par Dieu et est intelligible, elle permet la relativisation des lois positives et justifie les droits de l’homme. La raison s’autonomise à l’égard de la tradition catholique de la loi de nature pour décider de se donner la notion de Dieu et de l’utiliser à ses propres fins : garantir à travers la loi de nature réinventée le lien politique moderne entre l’individu et la société.

Ključne riječi
loi de nature; Hobbes; Lock; politique; Dieu; raison; reinvention.

Hrčak ID: 181572

URI
http://hrcak.srce.hr/181572

[engleski]

Posjeta: 0 *