Skoči na glavni sadržaj

Izvorni znanstveni članak

Les phrasillons entre grammaire et lexique : l’apport de la syntaxe structurale

Ivana Franić


Puni tekst: francuski pdf 13.484 Kb

str. 3-26

preuzimanja: 329

citiraj


Sažetak

Dans la présente contribution nous nous pencherons sur le statut des mots-phrases ou phrasillons suivant les postulats de la théorie syntaxique tesniérienne. Dans un premier temps on présentera un aperçu des travaux dans le domaine portant sur ce sujet, afin de pouvoir recenser, dans un deuxième temps, un répertoire représentatif de phrasillons en français et en croate.
Les mots-phrases ou phrasillons sont des mots composites. Ils sont des équivalents de phrases, ils sont structuralement inanalysables (Tesnière) et correspondent aux interjections de la grammaire traditionnelle. Situés aux confins de la grammaire et du lexique (Porquier), les phrasillons ou phrases à prédication impliquée (Wilmet 1997), sont porteurs d’un contenu sémantique extrêmement complexe et très nuancé. A la différence des phrasillons logiques (voici, voilà, oui, non), les phrasillons affectifs expriment, à des degrés divers, l’attitude du locuteur soit envers le monde extralinguistique soit envers un certain élément de la situation d’énonciation. Les valeurs de trois catégories tesniériennes de phrasillons affectifs (impératifs : s’il vous plaît ! pst ! chut ! ; représentatifs : pif ! paf ! et impulsifs : aïe ! hélas ! ouais !) sont difficiles à identifier avec précision, pour la simple raison que leur contenu sémantique est étroitement lié à l’énonciation.

Ključne riječi

syntaxe structurale; mots-phrases; phrasillons; interjections

Hrčak ID:

180495

URI

https://hrcak.srce.hr/180495

Datum izdavanja:

23.3.2017.

Posjeta: 909 *