Skoči na glavni sadržaj

Izvorni znanstveni članak

Albert Einstein – Science et Religion

Marko Uršič


Puni tekst: engleski pdf 446 Kb

str. 267-283

preuzimanja: 14.319

citiraj


Sažetak

Le problème principal présenté dans cet article est le point de vue philosophique ou théologique d’Einstein dans sa phrase célèbre: Dieu ne joue pas aux dés. Quel en était le concept « fondamental » de nécessité? Et avant tout: quel est ce Dieu qui ne joue pas aux dés? Est-ce un Dieu théiste, déiste ou panthéiste? Certains autres passages des écrits informels d’Einstein et de ses discours montrent qu’il était très proche du panthéisme, admirateur de Spinoza qu’il considérait comme le plus grand des philosophes. Pourtant le panthéisme de Spinoza implique le déterminisme qui, probablement, n’a pas été la raison principale de son désaccord avec Dieu qui joue aux dés dans la physique quantique. Donc il est sans importance que le Dieu d’Einstein soit plus proche du Pantocrator de Newton, ou plutôt de Deus sive natura de Spinoza. Peut-être que oui, mais seulement si le Souverain universel ne punit ni ne récompense ses créatures, donc nous-mêmes, ces êtres minuscules dans ce monde immense et bien harmonisé. L’énigme est toujours posée.

Ključne riječi

Dieu, jouer aux dés, panthéisme, déterminisme, religion, science, Albert Einstein

Hrčak ID:

12421

URI

https://hrcak.srce.hr/12421

Podaci na drugim jezicima: engleski njemački

Posjeta: 16.234 *