Skoči na glavni sadržaj

Izvorni znanstveni članak

CONTRIBUTION A LA CONNAISSANCE DES ATELIERS D’ALEŠI ET DE NICOLAS LE FLORENTIN

Ivo Petricioli


Puni tekst: hrvatski pdf 2.749 Kb

str. 67-74

preuzimanja: 283

citiraj

Puni tekst: francuski pdf 2.749 Kb

str. 67-74

preuzimanja: 171

citiraj


Sažetak

L’auteur s’intéresse aux petits reliefs représentant Saint Jérôme qui ont été derniers temps découverts, étudiés et attribués au sculpteur André Aleši et à son atelier. Cinq de ces reliefs se trouvent en Dalmatie (2 à Dubrovnik, 1 à Split, 1 à Zadar, 1 dans l’île de Pašman) et Fisković a récemment attiré l’attention sur d’autres: 1 à Venise (dans l’église Ste-Marie Zobenigo), 1 à Rome (collection Pollak) et 1 à Paris (Musée Jacquemart-André). L’auteur les classifie en trois groupes. Dans le premier il en range 3 (ceux de Split, Zadar et Pašman) qui se rattachent aux grands reliefs signés par Aleši (ceux de Trogir et du Mont Marjan à Split). Dans le second il place ceux de Dubrovnik (lapidarium) et de Venise- qu’il rapproche de deux autels en pierre, avec relefs, de l’ile de brač (Pražnice, Straževnik). Dans le troisième l’auteur situe celui de Dubrovnik (Umjetnička Galerija – Galerie d’art), ainsi que ceux de Paris et de Rome. Il y découvre certain éléments de la sculpture de Nicolas le Florentin. Enfin, il donne l’idée que tous ces reliefs ne doivent pas être étroitement rattachés à la personnalité d’André Aleši, mais seulement ceux du premier groupe, et il pose la question suivante: Nicolas le Florentin, plus grand artiste qu’Aleši, n’a-t-il pas joué un certain rôle dans la création d’une telle iconographie et du type plastique des reliefs de Saint Jérôme?

Ključne riječi

Hrčak ID:

149296

URI

https://hrcak.srce.hr/149296

Datum izdavanja:

3.2.1964.

Podaci na drugim jezicima: hrvatski

Posjeta: 1.104 *