Skoči na glavni sadržaj

Izvorni znanstveni članak

LA SCULPTURE FIGURALE DU CLOCHER ROMAN DE LA CATHÉDRALE DE SPLIT

Duško Kečkemet ; Bobovišća, otok Brač


Puni tekst: hrvatski pdf 14.186 Kb

str. 92-135

preuzimanja: 1.136

citiraj

Puni tekst: francuski pdf 547 Kb

str. 311-312

preuzimanja: 153

citiraj


Sažetak

Le clocher de la cathédrale de Split, érigé aux XIIIe et XIVe siècles, achevé au XVe siècle et restauré à fond à la fin du XIXe siècle, représente une oeuvre typique du style de transition romanogothique, tant par son architecture que par sa riche sculpture architecturale et figurale.
Les oeuvres les plus précieuses sont murées au premier étage du clocher. Elles denoncent, sans aucun doute, les mains de deux maîtres.
Les lions et les groupes d’ hommes au-dessus d’ eux, devant la seule entrée, puis le relief de l¨Annonciation et de la Nativité étaient sculptés par le même sculpteur qui collaborait en même temps avec la maître Radovan sur le fameux portail de la voisine ville de Trogir. Il n’ est ni un de ses disciples ni un de ses imitateurs mais un tout mûr artiste et de qualité qui en beaucoup surpasse le même Radovan, surtout par le façonnement de la draperie, par le goût, subtil, quasi gothique et un sens développé de la décoration.
Le relief représentant St. Pierre, St. Domnus et St. Eustache, les deux figures sculptées sur le chapiteau romain, qui probablement représentent la rencontre de Marie et d’Elisabeth, le relief sur la pierre finale sous la voûte du clocher et l’ arc avec des chasseurs et des animaux sont des oeuvres d’ un autre maître qui a signé son nome Otto sur le premier relief, susnommé, représentant les saints.
Outre leur valeur artistique, ces sculptures contribuent considérablement à la connaissance des costumes et des meubles du XIIIe siècle.
Dans les étages supéerieurs sont murées en un nombre plus grand, les têtes de figures humaines et d’ animaux. Malgré leurs formes fantastiques, elles révèlent un caractère grotesque décoratif du XIIe siècle plutôt que symbolique.
Tandis que la restauration exagérée du clocher au début de notre siècle a épargné les sculptures du premier étage, les autres sculptures ont été échangés par de mauvaises et inexactes copies qui ont dérobé le clocher de sa valeur documentaire et artistique. Heureusement, la plus grande partie de l’ ancienne sculpture est conservée et déposée dans les musées de Split.

Ključne riječi

Hrčak ID:

155441

URI

https://hrcak.srce.hr/155441

Podaci na drugim jezicima: hrvatski

Posjeta: 1.775 *