Skoči na glavni sadržaj

Prethodno priopćenje

https://doi.org/10.21464/sp36106

La philosophie pratique à la lumière de « la guerre des genres »

Vesna Stanković Pejnović orcid id orcid.org/0000-0001-6593-0434 ; Institut za političke studije, Svetozara Markovića 36, RS–11000 Belgrade


Puni tekst: engleski pdf 428 Kb

str. 83-108

preuzimanja: 147

citiraj

Puni tekst: hrvatski pdf 428 Kb

str. 106-106

preuzimanja: 101

citiraj

Puni tekst: njemački pdf 428 Kb

str. 107-107

preuzimanja: 60

citiraj

Puni tekst: francuski pdf 428 Kb

str. 108-108

preuzimanja: 68

citiraj


Sažetak

Selon la pensée de Nietzsche, le problème fondamental entre les hommes et les femmes est profondément enraciné dans le déni de l’antagonisme qui leur est propre. L’homme considère que leur relation repose sur une éternelle tension hostile et une inévitable injustice. Nietzsche affirme qu’un ordre de classement doit exister dans lequel la mise à l’échelle est liée à l’action de s’emparer, d’accumuler et de devenir meilleur en gagnant en puissance et en dépassant les étroites interprétations. Ce classement ne permet pas d’identité et d’égalité, signes d’un instinct superficiel et d’une perte d’identité. Nietzsche soutient la diversité et célèbre l’altérité. La réussite d’un individu ne doit jamais être perturbé par le concept d’égalité des relations. Nietzsche est convaincu que les gens sont différents et défend l’agôn (lutte pour le pouvoir) en tant que modèle pour les relations culturelles et politiques. Étant donné que l’égalité des êtres humains doit contenir une quantité égale de propriétés identiques, Nietzsche conçoit cette égalité comme présentée dans la volonté générale de puissance. En outre, la différence des genres est également un mode d’être construit socialement. C’est la création masculine d’une image sur le monde. Si on l’introduit au sein d’une approche thérapeutique, cette perspective éclaire d’un jour nouveau les possibles méthodes d’intervention en psychothérapie et philothérapie de manière égale. Le genre et les relations de genres peuvent être dégagés comme un problème clé qui prend le dessus au cœur de la motivation visant à rechercher une aide thérapeutique professionnelle (psychothérapie), quel que soit l’approche thérapeutique utilisée dans une pratique de ce genre. Ce thème n’a pas suffisamment été puisé dans la tradition nietzschéenne. L’objectif de ce travail et de proposer des arguments afin que la perspective nietzschéenne de « la guerre des genres » s’établisse dans un contexte productif pour l’intervention psychothérapeutique et la consultation philosophique.

Ključne riječi

Friedrich Wilhelm Nietzsche, genre, différence, femme, vérité

Hrčak ID:

257910

URI

https://hrcak.srce.hr/257910

Podaci na drugim jezicima: engleski hrvatski njemački

Posjeta: 789 *