Skoči na glavni sadržaj

Prethodno priopćenje

https://doi.org/10.21464/sp36110

La mort, la communauté, le deuil – sur la voix et l’écoute en philosophie

Bernard Harbaš orcid id orcid.org/0000-0003-1815-7914 ; Sveučilište u Zenici, Filozofski fakultet, Zmaja od Bosne 56, BA–72000 Zenica


Puni tekst: engleski pdf 316 Kb

str. 159-169

preuzimanja: 153

citiraj

Puni tekst: hrvatski pdf 316 Kb

str. 168-168

preuzimanja: 106

citiraj

Puni tekst: njemački pdf 316 Kb

str. 168-169

preuzimanja: 88

citiraj

Puni tekst: francuski pdf 316 Kb

str. 169-169

preuzimanja: 98

citiraj


Sažetak

Ce travail aborde divers aspects philosophiques du concept de l’écoute lié à la formation et au renversement des communautés totalitaires. La tradition philosophique relève principalement d’une critique envers la connaissance sensorielle, alors que la pensée contemporaine a trait à l’écoute, en tant que phénomène significatif et complexe, qui peut être considérée comme une catégorie cognitive, et peut également être analysée à travers diverses perspectives philosophiques (politique, éthique). Pour Heidegger, l’écoute a un statut existentiel et présente l’une des caractéristiques du Dasein. Selon lui, écouter c’est comprendre celui qui nous est proche (celui que nous portons en nous) – l’ami. Dans la philosophie heideggérienne de l’écoute, Derrida voit la possibilité de former une communauté des mêmes et des proches. Il fait allusion à l’homogénéisation et à l’hostilité. En rupture avec la thèse heideggérienne sur l’écoute de l’ami, Derrida écrit sur la possibilité de l’écoute du spectre qui présente l’affirmation d’une existence de l’altérité absolu. L’écoute du spectre est l’unique éthique juste au travers laquelle se constitue la distance et s’évite la communauté totalitaire. À l’instar de Derrida, Nancy voit un danger dans la formation de communautés totalitaires dans l’identité et la familiarité. La manière d’éviter toute possibilité de formation d’une telle communauté, Nancy la voit dans le contact direct (sensoriel) avec le monde. Pour Nancy, écouter c’est être en contact avec le monde sans l’entremise de significations et de compréhensions. Écouter présente une métaphore de résistance envers les aspirations des systèmes politiques représentatifs à former des communautés entières et fermées. En présentant quelques concepts philosophiques contemporains, ce travail s’applique à démontrer que l’écoute, hormis créer des affinités, peut préserver une communauté invraisemblable caractérisée par le non-représentationnel et l’hétérogénéité, mais aussi, et ce qui est bien plus important, peut fonctionner comme une force de résistance envers les systèmes totalitaires.

Ključne riječi

écoute, voix, communauté, spectre, deuil, amitié, mort, intimité, Dasein, non-représentation

Hrčak ID:

257915

URI

https://hrcak.srce.hr/257915

Podaci na drugim jezicima: engleski hrvatski njemački

Posjeta: 910 *