Skoči na glavni sadržaj

Izvorni znanstveni članak

LA FIN DU TRAVAIL ET «LE TRAVAIL DE LA PENSÉE«

SEVERIN MÜLLER


Puni tekst: njemački pdf 114 Kb

str. 425-441

preuzimanja: 457

citiraj


Sažetak

Le point de départ de cet article est une analyse phénoménologique des formes de travail dans le monde moderne des médias et des réalités informatiques. La priorité y est donnée à une analyse de la conscience moderne du travail dans la mesure où elle est importante pour la compréhension moderne de la praxis humaine. Un coup d’œil rétrospectif sur Kant et Locke permet de reconstituer les définitions philosophiques et les raisons du travail qui caractérisent la philosophie moderne dans son ensemble et dans sa progression. En conséquence de quoi, il est possible de saisir les problèmes et les fractures du monde actuel du travail, qui se laissent identifier comme une expérience d’échec. C’est la mémoire philosophique qui aide à clarifier les aspects négatifs du monde moderne du trravail relativement à la conception du moi humain et du monde en général.

Ključne riječi

Hrčak ID:

2446

URI

https://hrcak.srce.hr/2446

Podaci na drugim jezicima: njemački engleski

Posjeta: 1.027 *