Skoči na glavni sadržaj

Izvorni znanstveni članak

L’interprétation du texte biblique selon Paul Ricœur

Jadranka Brnčić


Puni tekst: hrvatski pdf 189 Kb

str. 221-241

preuzimanja: 718

citiraj


Sažetak

Le philosophe français Paul Ricœur s’intéressait au problème du texte dans le cadre de la phénoménologie herméneutique qui examine les portées et les limites de la pensée spéculative. Il explorait, dans les discours en concurrence de la philosophie, à savoir à savoir le discours psychanalytique, symbolique et héméneutique, la compréhension et l’autocompréhension de »l’être-dans-le monde« humain que l’on atteint par un détour, celui de l’interprétation du texte. Cet article essaye exposér les principes de «l’exégèse instruite» de Ricœur, et cela dans un double horizon: d’une part, dans l’horizon de la réfexion herméneutique qui ne porte pas sur des expressions dogmatiques défnitives et, d’autre part, dans l’horizon de la foi qui est mise à l’épreuve à travers des textes tout en observant ces textes avec une certaine distance et respectant leur polyphonie intérieure dans les expressions de la confession de foi, la conception du temps, la compréhension de l’histoire du salut. La thèse de Ricœur qui afrme que la spécifcité de la pensée biblique que l’on peut deviner derrière les couches du texte est la suivante: le Nom de Dieu, les événements de l’histoire hébraïque, le Royaume de Dieu, l’événement de la Résurrection du Christ comme révélation du sens de l’espoir sont tous des moments clés des textes bibliques capables de transformer l’existence "subjec-
tive" du lecteur par l’acte de lecture. En passant de la réfexion théologique à une voix au discours à plusieurs voix, Ricœur déconstruit le caractère monolithe de la conception de la révélation ce que lui permet d’y voir la polysémie : ainsi, toute forme d’autorité totalitaire qui prétendrait à »posséder« la vérité révélée est déconstruite. La variété des genres biblique rend aussi plus complexe les questions morales: puisque le texte biblique ofre une large palette de compréhension des sources et formes de la morale dans laquelle le champ de l’éthique ne peut pas se réduire à des normes morales, il est impossible d’adopter une position dogmatique spécifque d’après laquelle il y aurait quelque chose comme une éthique chrétienne. L’éthique n’est pas fxée par une Loi, et surtout pas par la responsabilité personnelle de la conscience libre. Le mot »Dieu« témoigne d’une quête de l’universalité au-delà du pluralisme de ses modalités d’expression dans le texte biblique empêchant toute réduction de Dieu en idole. La forme analogue de la nomination façonne la matrice même du langage théologique comme langage métaphorique, ce qui rend possible une certaine théologie poétique.

Ključne riječi

herméneutique biblique, monde du texte, identité narrative, mode discursif de l’Ancien et du Nouveau Testament, concept polyphonique de la révélation, confit et convergence des interprétations

Hrčak ID:

42786

URI

https://hrcak.srce.hr/42786

Podaci na drugim jezicima: hrvatski engleski

Posjeta: 1.360 *