hrcak mascot   Srce   HID

Ostalo

L'ART SUR LE SOL YOUGOSLAVE ENTRE L'EUROPE ET LA MEDITERRANEE

Đurđe Bošković

Puni tekst: hrvatski, pdf (10 MB) str. 17-19 preuzimanja: 96* citiraj
APA 6th Edition
Bošković, Đ. (1978). Umetnost na tlu Jugoslavije izmedu Evrope i Mediterana. Peristil, 21 (1), 17-19. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/148254
MLA 8th Edition
Bošković, Đurđe. "Umetnost na tlu Jugoslavije izmedu Evrope i Mediterana." Peristil, vol. 21, br. 1, 1978, str. 17-19. https://hrcak.srce.hr/148254. Citirano 06.04.2020.
Chicago 17th Edition
Bošković, Đurđe. "Umetnost na tlu Jugoslavije izmedu Evrope i Mediterana." Peristil 21, br. 1 (1978): 17-19. https://hrcak.srce.hr/148254
Harvard
Bošković, Đ. (1978). 'Umetnost na tlu Jugoslavije izmedu Evrope i Mediterana', Peristil, 21(1), str. 17-19. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/148254 (Datum pristupa: 06.04.2020.)
Vancouver
Bošković Đ. Umetnost na tlu Jugoslavije izmedu Evrope i Mediterana. Peristil [Internet]. 1978 [pristupljeno 06.04.2020.];21(1):17-19. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/148254
IEEE
Đ. Bošković, "Umetnost na tlu Jugoslavije izmedu Evrope i Mediterana", Peristil, vol.21, br. 1, str. 17-19, 1978. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/148254. [Citirano: 06.04.2020.]

Sažetak
Une etude approfondie de ce probleme si complexe doit
etre orientee vers la recherche des reponses aux trois questions
Existe-t-il ou non un art unique sur le sol yougoslavee
Existe-t-il ou non un art unique en Europe'e
Existe-t-il ou non un art unique de la Mediterrannee
Si I'on considere partiellement les phćnomčnes de la crćation
artist.'que sur ces territoires g čographiques divises d'une
man.čre conventionnelle, voire artificielle — la r čponse est negative.
Non, il n'y a pas d'union totale. II n'y en avait jamais
et elle ne sera jamais realisče. Une vision de I'union ainsi
connue n'est mčme pas fondće sur des raisons justifičes.
Par contre, si I'on considčre ces phčnomenes dans le processus
gćneral de leur čvolution, dans leurs manifestations
intrinsčques, nous pouvons constater qu'ils se c onforment,
bien que pas toujours de la mčme f araon, aux mčmes lois de
vie et de t ransformation, qui les englobent dans le cadre
commun de I'čvolution.
II est nčcessaire aussi de tenir compte dans chaque ćtape
du processus de I'čvolut.on de la crčation artistique de tous
les facteurs historiques, autant que de ceux dont la nature
est matćrielle et spirituelle qui, d'un cot č determinent le morcellement
du processus en question, et de I'autre contribuent
a son unification.
La creation artistique, considćrče non seulement, ce qui
est encore trčs frequent, comme un ph čnomene exclusivement
esthčtique, mais aussi sociologique et culturel, droit Et re
avant tout rčduite a son contenu social, de classe, done ideologique.
De ce point de vue elle se rćv čle comme une superstructure
corrčlative des mouvements gćnčraux de la socičtč
et de leurs manifestations idćologiques souvent sur des territoires
d'une grande čtendue. Une diffćrenciation a peu pr čs
gćnćrale de classes s'est man'.festće au cours de diffćrentes
ćpoques de I'histoire d'une maničre plus ou moins ćgale, simultanćment
sur les territoires de I'Europe et de la Mćditerranče.
C'est pour cela que, par exemple, I'architecture et I'art
figuratif de la classe dirigeante de la socićtć romaine apparaissent
avec les mčmes caracteristiques principales, depuis
I'Afrique du Nord jusqu'a I'Europe Centrale et Occidentale,
tandis qu'ils different en tout de I 'art de I 'Europeet de la
Mediterranee sur les territoires ou i l n' y avait pas en une
diffčrenciation sociale pareille.
Le phenomene des manifestations artistiques simultanćes,
ressemblentes I'une a I'autre, des peuples habitant ces territoires
et, dans un aspect commun, leur comparaison avec I'art
des masses populaires sur le territoire de I'Empire romain est
une question particullaire qui n'est pas jusqu'a pr čsent čtudie
a fond d'une maniere systćmatique.
On arrive aux mčmes constatations, quoique non sur des
territoires identiques, si I'on observe la p čriode des rapports
sociaux de la fćotalitć, ou merne celle de I'expension idćologique
bourgeoise. Dans ces cas, les manifestat,ons idćologiques
dingeantes du monde antique ou moyenageux apparaissent,
avant tout, dans des aspects a peu prčs homogčnes
de culte ou religieux, qui inrluencent d'une maničre
tondamentale la crčation artistique.
On peut ainsi remarquer des mouvements homogenes des
manifestations gćnčrales de la c uiture et d e I ' ar t sur d es
terntoires plus ćtendus ou plus restreints, dans le cadre de
I'Europe et des rćg ions respectives de la Mčditerranće.
Ii arrive que dans ce cadre, dans des ćpoques differentes
et dans des aspects particuliers, figure aussi le territoire de
notre pays. Cependant, les f rontieres e ntre I'Europe et l a
Mćditerranće ne sont point claires et elles ne peuvent pas
čtre rćduites aux limites du litoral mćditerrančen.
II y a, d'autre part, quelques diffčrences, mčme plus sensibles,
entre le climat de I'Europe du Sud — avec une partie
de la Mćditerranće- et des reg ons du Nord de I'Europe. Sous
I'influence des conditions spčciales du climat et de la maničre
de I'alimentation, change, grosso-modo, la mentalite des»porteurs
«de l a c r eat ion ar t istique, sibien qu'elle est, d'une
maniere generale, plus sereine au Sud et plus mome au
Dans tout cela, le facteur ethnique ne jove que partiellement,
et quelque fois seulement apparemment, un role
plus concret. II ne s'agit pas des proprićtčs de»race«appartenant
d c e r tains milieuxethniques, mais par contre de
toutes les autres conditions matčrielles et historiques qui
aectent la formation de leur culture et de leur art,
Dans la diffčrenciation des mouvements artistiques c'est
le facteur rčgional qui jove un role beaucoup mieux d čfini,
surtout dans le cas des rčgions plus grandes, sinon fermćes,
du moin sčparčes organiquement, grace a I'existence de leurs
conditions speciales et de leur»propre« tradition.
On ne peut pas omettre le facteur de la contribution individuelle
des artistes particuliers, quoique cette contribution depend
elle merne des mouvements artistiques deja existants,
Quand on fait une analyse pareille de la cr čation artistique,
on constate qu'au cours de son evolution on peut suivre une
dialectique des mouvements simultančs de I 'unification et
du morcellement, une union commune des antithčses, une
diversitć de caractere spčcial dans un cadre unique et commun.
Dans de telles relations il faut analyser autant I'art qui
se developpait que celui qui se d čveloppe encore sur le sol
de notre pays par rapport aux phčnomčnes synchronisče ou
non de la creation artistique de I'Europe et de la M čditerranće.
Nord.

Hrčak ID: 148254

URI
https://hrcak.srce.hr/148254

[hrvatski]

Posjeta: 221 *