hrcak mascot   Srce   HID

Izvorni znanstveni članak

La legende de S. Alexis dans la literature croate medievale

Biserka Grabar

Puni tekst: hrvatski, pdf (2 MB) str. 61-84 preuzimanja: 276* citiraj
APA 6th Edition
Grabar, B. (1977). Legenda o sv. Aleksiju u hrvatskoj srednjovjekovnoj književnosti. Slovo, (27), 61-84. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/14259
MLA 8th Edition
Grabar, Biserka. "Legenda o sv. Aleksiju u hrvatskoj srednjovjekovnoj književnosti." Slovo, vol. , br. 27, 1977, str. 61-84. https://hrcak.srce.hr/14259. Citirano 11.12.2019.
Chicago 17th Edition
Grabar, Biserka. "Legenda o sv. Aleksiju u hrvatskoj srednjovjekovnoj književnosti." Slovo , br. 27 (1977): 61-84. https://hrcak.srce.hr/14259
Harvard
Grabar, B. (1977). 'Legenda o sv. Aleksiju u hrvatskoj srednjovjekovnoj književnosti', Slovo, (27), str. 61-84. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/14259 (Datum pristupa: 11.12.2019.)
Vancouver
Grabar B. Legenda o sv. Aleksiju u hrvatskoj srednjovjekovnoj književnosti. Slovo [Internet]. 1977 [pristupljeno 11.12.2019.];(27):61-84. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/14259
IEEE
B. Grabar, "Legenda o sv. Aleksiju u hrvatskoj srednjovjekovnoj književnosti", Slovo, vol., br. 27, str. 61-84, 1977. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/14259. [Citirano: 11.12.2019.]

Sažetak
La legende de S. Alexis dans la literature croate medievale
L'auteur retrace l'historie du texte croato-glagolitique de la légende de l'Homme de Dieu, saint Alexis. Il en existe aujourd'hui un fragment glagolitique du 15e siècle ne contenant que le commencement du ch. 1, et une copie de ce texte également incomplète (il y manque les ch. 7 et 8, la fin du ch. 6 ainsi que le début du ch. 9) conservée dans le recueil glagolitique de Berčić No. 5 du 15e siecle. En comparant le texet glagolitique avec les représentants de veux versions slaves de la légende, l'auteur constate qu'il appartient à celle de "Zlatostruj". En effet, il s'agit du côde vieux-russe 12e siècle dit "Zlatostruj" contenat lui aussi un fragment de la légende de s. Alexis dont s'occupa parmi d'autres V. P. Adrianova. Selon les recherces de V. P. Ardianova cette version tire son origine d'une traduction sud-slave traduite sur le grec et passé en Russie au 11e siècle au plus tard. D'où proviennent plusieurs copies slavonnes parmi lesquelles les nôtres aussi.
L'auteur à comparé le texte croato-glagolitique de la légende avec cinq textes cyrilliques édités ainsi qu'avec trois copies manuscrites. A la base de cette comparaison elle a constaté qu'entre ces textes existaient certaines différences dont une grande partie ne peuvent être expliquées que comme étant des erreurs de copiste. A la base des concordances et différences existant entre les textes slavonnes l'autur à réussi à établir les différents degrés de parenté existant entre ces textes. Le nôtre se rapproche beaucoup plus souvent du texte de Zlatostruj; du texte publié par Novaković comme des textes conservés en manuscrits que des textes édités par Polívka.
A la fin de son article l'auteur analyse la langue du texte glagolitique et constate que le prototype de ce texte a été écrit en vieux-slave. Ainsi l'auteur soutient la thèse d'Adrianova sur la provenance vieux-slave de la version à laquelle appartenait le plus ancien texte de la légende slavonne de s. Alexis.

Hrčak ID: 14259

URI
https://hrcak.srce.hr/14259

[hrvatski]

Posjeta: 610 *