hrcak mascot   Srce   HID

Ostalo

LES CONTRIBUTIONS CONCERNANT LE THEME DE »L'OEIL QUI VEILLE« A PROPOS DE QUELQUES ICONES DU BAS MOYENAGE

Gordana Tomić

Puni tekst: srpski, pdf (18 MB) str. 73-79 preuzimanja: 152* citiraj
APA 6th Edition
Tomić, G. (1978). Prilozi na temu „Nedremano oko". Peristil, 21 (1), 73-79. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/148570
MLA 8th Edition
Tomić, Gordana. "Prilozi na temu „Nedremano oko"." Peristil, vol. 21, br. 1, 1978, str. 73-79. https://hrcak.srce.hr/148570. Citirano 31.03.2020.
Chicago 17th Edition
Tomić, Gordana. "Prilozi na temu „Nedremano oko"." Peristil 21, br. 1 (1978): 73-79. https://hrcak.srce.hr/148570
Harvard
Tomić, G. (1978). 'Prilozi na temu „Nedremano oko"', Peristil, 21(1), str. 73-79. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/148570 (Datum pristupa: 31.03.2020.)
Vancouver
Tomić G. Prilozi na temu „Nedremano oko". Peristil [Internet]. 1978 [pristupljeno 31.03.2020.];21(1):73-79. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/148570
IEEE
G. Tomić, "Prilozi na temu „Nedremano oko"", Peristil, vol.21, br. 1, str. 73-79, 1978. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/148570. [Citirano: 31.03.2020.]

Sažetak
Dans I'extreme abondance d es themes rel igieux q ui
affectaient par leurs messages figurant dans les oeuvres des
artistes moyenegeux la conscience et les nouvelles connaissances
des gens du moyen-age, le theme de»l 'oeil qui velile«
inspire toujours maintes questions obscures touchant son origine
et sa symbolique.
C'est un de r ares themes qui n' a pas et e etudie de l a
p ort des chercheurs de I 'ar t moyenageux. I I y a dej a un
siecle qu'il a at tire I'attention des savants russes, mais durant
un siecle il ne sera que mentionnć a plusieurs reprises de la
part de beaucoup de savants qui ne s'aventuraient jamais
dans le vif du svjet.
On sait t res peu sur I 'or igine de cette scene. On d i spulait
merne beaucoup sur ses sources theologiques. Certains
historiens essaient de voir I 'origine de ce theme dans la Genese,
d'autres dans le s p saumes, d'autres encore avaient
recours aux textes du prophete Isaie.
On a I ' impression que sur la complexite de cette composition
inf luencaient de di fferents textes theologiques.
Les representations les plus anciennes apparaissent au
Xllle siecle (en Palestine et en Grece ). Ce theme apparait
sur nos monuments le plus tot d ans l a p r em;eremoitie du
XIVe siecle. prćcisćment toujours sur une place eminente dans
les eglises moyenageuses.
Le fait t res important qu'il faut souligner, c'est que ce
theme figure rarement parmi les ensembles de l a p e inture
monumentale et q u 'on l e rencontre dans u n n ombr e t r es
restreint d'eglises lHilandar, Nikita, Lesnove, Zrze, Manasija).
A I'epoque turque, cette composition sera toujours t res
rare sur les murs des ćglises, mais apparaitera sur un nombre
plus eleve d'icones qui datent de cette periode.
Ce sera un des themes les plus importants des iconostases
et figurera toujours sur la voussure d'au-dessus du »portail
imperial<:.
Cette scene disparaitera completement au XVl l le siecle
quand elle cede sa place d'au-dessus du»portail imperial«a
la Sainie Cene. La representation de »l 'oeil qui velile«var ie
a travers del s.'ćcles dans expression picturale.
Le schema primitif di f fere de celui qui est posterieur.
La signification symbolique de ce theme est assez compliquee
et jusqu'a nos jours elle n'a pas t rouve son explication complćte
et exacte.
La position accentuće que prend ce theme dans I'eglise
nous revele clairement son importance. II se t rouve souvent
peint sur I'autel merne ou dans sa proximitć. Par sa position
il est lie au cycle de la Passion.
Pouvons-nous voir par tant de ces monuments, contenant
la composition susdite, aussi les points ou la pensće theologique
a ete plus cultivee et plus etudiee?
L'interet plus intensif, de m eme que I'apparition plus frequente
de cette scene dans la per iode turque, specialement
sur les icones des iconostases, peuvent etre attribues au sens
figuratif de l a symbolique de cette composition.

Hrčak ID: 148570

URI
https://hrcak.srce.hr/148570

[srpski]

Posjeta: 327 *