hrcak mascot   Srce   HID

Synthesis philosophica, Vol. 30 No. 2, 2015.

Izvorni znanstveni članak

Le monde comme production humaine dans la philosophie de Giambattista Vico

Marija Selak   ORCID icon orcid.org/0000-0002-1842-2688 ; University of Zagreb, Faculty of Humanities and Social Sciences, Ivana Lučića 3, HR–10000 Zagreb
Lino Veljak   ORCID icon orcid.org/0000-0003-2887-0668 ; University of Zagreb, Faculty of Humanities and Social Sciences, Ivana Lučića 3, HR–10000 Zagreb

Puni tekst: engleski, pdf (373 KB) str. 179-187 preuzimanja: 433* citiraj
APA 6th Edition
Selak, M. i Veljak, L. (2015). The World as Human-Produced World in the Philosophy of Giambattista Vico. Synthesis philosophica, 30 (2), 179-187. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/164514
MLA 8th Edition
Selak, Marija i Lino Veljak. "The World as Human-Produced World in the Philosophy of Giambattista Vico." Synthesis philosophica, vol. 30, br. 2, 2015, str. 179-187. https://hrcak.srce.hr/164514. Citirano 26.05.2019.
Chicago 17th Edition
Selak, Marija i Lino Veljak. "The World as Human-Produced World in the Philosophy of Giambattista Vico." Synthesis philosophica 30, br. 2 (2015): 179-187. https://hrcak.srce.hr/164514
Harvard
Selak, M., i Veljak, L. (2015). 'The World as Human-Produced World in the Philosophy of Giambattista Vico', Synthesis philosophica, 30(2), str. 179-187. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/164514 (Datum pristupa: 26.05.2019.)
Vancouver
Selak M, Veljak L. The World as Human-Produced World in the Philosophy of Giambattista Vico. Synthesis philosophica [Internet]. 2015 [pristupljeno 26.05.2019.];30(2):179-187. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/164514
IEEE
M. Selak i L. Veljak, "The World as Human-Produced World in the Philosophy of Giambattista Vico", Synthesis philosophica, vol.30, br. 2, str. 179-187, 2015. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/164514. [Citirano: 26.05.2019.]

Sažetak
Le philosophe Napolitain Giambattista Vico a formé, dans son antithèse contre le rationalisme de Descartes, le concept de monde en tant que monde historique de l’homme. Le monde humain se différencie substantiellement de la nature: l’histoire qui façonne le monde humain est une création humaine alors que la nature ne l’est pas. Ainsi, nous ne pouvons connaître la nature ou le monde naturel (connu que par son créateur), mais uniquement l’histoire qui est notre production (en accord avec le fameux critère verum et factum converuntur de Vico). Dans son oeuvre principale, Principes d’une science nouvelle relative à la nature commune des nations, Vico dépasse non seulement le réductionnisme quantifiant du naturalisme rationaliste des Lumières, mais aussi le philologisme érudit traditionaliste, sans pour autant dépasser le dualisme de la nature et de l’histoire. « La science nouvelle » de Vico, présentant l’union de la philologie et de la philosophie de l’histoire, est basée sur un examen de la nature commune de tous les êtres humains, et ainsi de tous les peuples, civilisations et nations. Cette science nouvelle se concentre
sur la découverte du principe sur la base duquel les êtres humains construisent leur monde historique. C’est bien à travers le concept de nature humaine que nous sommes en mesure d’expliquer l’apparition d’idées, de structures, de coutumes et d’institutions similaires au sein
d’époques différentes et de milieux divers. Ainsi, peu importe sa diversité et ses différences, le monde est essentiellement un monde humain unique. Toutefois, le concept d’histoire idéale éternelle de Vico (storia ideale eterna) ouvre sur la question de savoir si ce monde est uniquement le produit d’une logique intégrée dans sa seule structure (exprimée également dans le concept de providence). Par conséquent, les êtres humains ne seraient que les exécuteurs de cette logique, et non des être libres qui créent leur propre monde.

Ključne riječi
Giambattista Vico; nature; histoire; monde; providence

Hrčak ID: 164514

URI
https://hrcak.srce.hr/164514

[hrvatski] [engleski] [njemački]

Posjeta: 673 *