hrcak mascot   Srce   HID

Izvorni znanstveni članak

UNE VUE LIBÉRALE SUR QUELQUES QUESTIONS COURANTES DANS LE DÉBAT ÉTHIQUE AUTOUR DU CLONAGE

ELVIO BACCARINI

Puni tekst: engleski, pdf (122 KB) str. 443-459 preuzimanja: 443* citiraj
APA 6th Edition
BACCARINI, E. (2005). THE LIBERAL VIEW ON SOME COMMON ISSUES IN THE MORAL DEBATE ABOUT CLONING. Synthesis philosophica, 20 (2), 443-459. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/2447
MLA 8th Edition
BACCARINI, ELVIO. "THE LIBERAL VIEW ON SOME COMMON ISSUES IN THE MORAL DEBATE ABOUT CLONING." Synthesis philosophica, vol. 20, br. 2, 2005, str. 443-459. https://hrcak.srce.hr/2447. Citirano 16.09.2019.
Chicago 17th Edition
BACCARINI, ELVIO. "THE LIBERAL VIEW ON SOME COMMON ISSUES IN THE MORAL DEBATE ABOUT CLONING." Synthesis philosophica 20, br. 2 (2005): 443-459. https://hrcak.srce.hr/2447
Harvard
BACCARINI, E. (2005). 'THE LIBERAL VIEW ON SOME COMMON ISSUES IN THE MORAL DEBATE ABOUT CLONING', Synthesis philosophica, 20(2), str. 443-459. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/2447 (Datum pristupa: 16.09.2019.)
Vancouver
BACCARINI E. THE LIBERAL VIEW ON SOME COMMON ISSUES IN THE MORAL DEBATE ABOUT CLONING. Synthesis philosophica [Internet]. 2005 [pristupljeno 16.09.2019.];20(2):443-459. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/2447
IEEE
E. BACCARINI, "THE LIBERAL VIEW ON SOME COMMON ISSUES IN THE MORAL DEBATE ABOUT CLONING", Synthesis philosophica, vol.20, br. 2, str. 443-459, 2005. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/2447. [Citirano: 16.09.2019.]

Sažetak
Dès la simple annonce de la possibilité de cloner des humains, les moralistes ont formulé des argyuments contre l’introduction d’une telle pratique, la jugeant inadmissible. Or, un examen critique de ces arguments montre qu’il ne sont pas bien fondés, c’est-à-dire que, souvent, ils ne sont pas propres à être mis en avant en tant qu’arguments légitimes dans les débats sur ce qui est publiquement admissible, qu’ils reposent sur des prémisses erronées, ou qu’ils ne sont pas cohérents avec l’admissibilité d’autres formes de reproduction humaine. Chacun des arguments en faveur de la proscription du clonage humain est analysé ici sous au moins l’un des aspects suivants : est-il en conformité avec les principes fondamentaux des démocraties modernes (notamment en ce qui concerne le droit de chaque individu de suivre dans sa vie ses propres valeurs), est-il fondé sur les résultats incontestés et communément admis des recherches scientifiques, enfin, est-il cohérent avec l’attitude générale à l’égard d’autres formes de reproduction humaine. L’argument massue en faveur de la proscription du clonage humain est celui qui met en avant le devoir moral qui consiste à ne pas faire de tort à la future personne.
Le résultat de cette réfutation des arguments éthiques traditionnels contre le clonage humain ne représentent pour autant pas une justification complète de ce dernier : elle montre tout simplement qu’il faudra trouver des arguments plus concluants si l’on veut faire interdire le clonage humain.

Hrčak ID: 2447

URI
https://hrcak.srce.hr/2447

[engleski] [njemački]

Posjeta: 941 *