hrcak mascot   Srce   HID

Ostalo

Les monastères médiévaux à Sremska Mitrovica

Stanko Andrić

Puni tekst: hrvatski, pdf (2 MB) str. 93-111 preuzimanja: 517* citiraj
APA 6th Edition
Andrić, S. (1997). Srednjovjekovni samostani u Srijemskoj Mitrovici. Diacovensia, 5 (1), 93-111. Preuzeto s https://hrcak.srce.hr/40434
MLA 8th Edition
Andrić, Stanko. "Srednjovjekovni samostani u Srijemskoj Mitrovici." Diacovensia, vol. 5, br. 1, 1997, str. 93-111. https://hrcak.srce.hr/40434. Citirano 27.11.2021.
Chicago 17th Edition
Andrić, Stanko. "Srednjovjekovni samostani u Srijemskoj Mitrovici." Diacovensia 5, br. 1 (1997): 93-111. https://hrcak.srce.hr/40434
Harvard
Andrić, S. (1997). 'Srednjovjekovni samostani u Srijemskoj Mitrovici', Diacovensia, 5(1), str. 93-111. Preuzeto s: https://hrcak.srce.hr/40434 (Datum pristupa: 27.11.2021.)
Vancouver
Andrić S. Srednjovjekovni samostani u Srijemskoj Mitrovici. Diacovensia [Internet]. 1997 [pristupljeno 27.11.2021.];5(1):93-111. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/40434
IEEE
S. Andrić, "Srednjovjekovni samostani u Srijemskoj Mitrovici", Diacovensia, vol.5, br. 1, str. 93-111, 1997. [Online]. Dostupno na: https://hrcak.srce.hr/40434. [Citirano: 27.11.2021.]

Sažetak
Dans ce travail l' auteur présente un examen critique des sources écrits et de la littérature sur les monastères médiévaux à Sremska Mitrovica. Pour le moment, nous disposons de dix chartes, d'importance inégale, touchant les monastères de Mitrovica; elles proviennent des années 1057, 1193, 1215, 1216(= 1218), 1228, 1237, 1247 (deux chartes), 1339, 1344; à quoi il faut ajouter un anneau au sceau d'abbé (XIIème-XIIème s.). Au moins un
monastères du rite oriental a sertainement existé à Mitrovica, dédié à
Saint-Démétrius, fondé probablement pendant la domination byzatine en Syrmie (Srijem, Srem), ) à la première moitié et vers le milieu dè l'Xleme siècle, sinon pendant la période bulgare (vers l'an mille), ou mOme pendant la premià domination hongroise (au milieu du Xème s.). Quelques éléments de la charte de 1057, quoique probablementi nterpolés après coup,i ndiquent la dernièe (la plus précoce) datation de la fondation. En 1215, le pape Innocent III a conféré à ce monastère la protection du Siège Apostolique et l'exemption du paiement de la dime ecclésiastique pour les terres cultivées par les moines. Le pape Honorius III le mentionne en 1216 et 1218 dans sa bulle adressée au monastère de Saint -Théodose, qui se trouvait en ce moment à Béroia en Macédoine, dans les frontjères du royaume latin de Thessalonique, ù ses moines sont arrivés, apparemment via Chypre, après avoir quitté la Terre Sainte suivant la chute de Jérusalem( 1187). La bulle énumdrè les biens et les églises dépendants du monastère de Béroia, parmi lesquels le monastère >grec< à Mitrovica. Celui-ci était toujours en existence beaucoup plus tard, en 1344, quand le pape Clément VI constate qu'il est presque dissous, qu'il est sans abbé, que ses biens sont
perdus et le culte divin négligé. Clément remarque que les Grecs, les Hongrois et les Slaves servissaient ensemble dans le monastère dès sa fondation, habitant les logements (mansiones) séparés. A cause de sa grave dédadense, le pape prescrit que le monastères soit pris par les bénédictins; cela mit fin à l'histoire du plus vieux des monastères basiliens du royaume hongrois, qui a survécu de loin à tous les autres. En meC temps que ce monastère, les cources de 1215 et 1216 citent un autre monastère dédié à Saint -Démétrius,
situé "au bord de la Save". Il semble qu'il était bénédictin et, apparemment, il se trouvait à Mitrovica car une bulle d'Innocent IV de 1247 parle d'un "monastère de Saint-Démétrius del' ordre de Saint-Bénoit" situé dans la diocése de Syrmie. Malheureusement, c'est tout ce que nous en savons, de sorte que certains auteurs sont portés à ignorer ces maingres données, croyant qu'en réalité il n'y avait à Mitrovica d'autres monastères que le basilien.

Hrčak ID: 40434

URI
https://hrcak.srce.hr/40434

[hrvatski]

Posjeta: 909 *