Skoči na glavni sadržaj

Izvorni znanstveni članak

https://doi.org/10.31141/zrpfs.2019.56.131.1

L’idée d’État

Daniel Giltard


Puni tekst: francuski pdf 267 Kb

verzije

str. 1-12

preuzimanja: 550

citiraj


Sažetak

Quand on parle de l’Etat, c’est plus pour dire ce qu’il fait, les politiques publiques qu’il met en oeuvre, que ce qu’il est. L’Etat nous est ou nous semble familier. Nous n’éprouvons pas le besoin de nous poser les questions : qu’est-ce que l’Etat, d’où vient-il ? Nous avons au moins deux bonnes raisons pour ne pas nous poser ces questions.
L’une est « l’amnésie de la genèse » de toute institution réussie, nous dit le sociologue Pierre Bourdieu. Une institution est réussie lorsqu’elle a réussi à s’imposer comme allant de soi, à faire oublier sa genèse. L’institution réussie fait oublier qu’elle a eu une naissance, un commencement. Elle existe. C’est ainsi, c’est comme çà. On ne se pose pas de questions sur ses origines. C’est le cas pour l’Etat, qui a été institutionnalisé. Une autre raison est que l’Etat, ce qu’il est, n’est pas enseigné. Ce sont les questions de gestion, de management qui ont monopolisé l’attention, mais la réflexion évolue. Il y a une abondante littérature sur l’Etat, émanant de juristes, sociologues, philosophes, économistes, historiens. Pierre Rosanvallon, en annexe à son livre « L’Etat en France entre 1789 et nos jours », publié en 1990, présentait sur le thème de l’Etat une bibliographie de près de 2000 titres et depuis cette date de nombreux ouvrages ont été publiés. Récemment le directeur de l’Ecole nationale d’administration écrivait ceci : « L’ENA doit d’abord être une école où, au-delà du management, sont enseignés l’Etat, le rôle de l’Etat, le sens de l’Etat » Les réformes de l’Etat, de ses missions, de son organisation, doivent être préparées par une réflexion sur ce qu’est l’Etat. C’est dans ce but qu’a été organisé par le Conseil d’Etat de 2013 à 2015 un cycle de conférences sur le thème « Où va l’Etat ? », avec une première conférence sur le concept d’Etat, l’Etat comme objet de philosophie politique et comme construction historique. C’est la question : qu’est-ce que l’Etat ? Dans son discours introductif à ce cycle de conférences, le Vice-président du Conseil d’Etat, Jean- Marc Sauvé, rapporte une anecdote significative sur l’importance de la philosophie de l’Etat. Une délégation des élèves de l’Ecole nationale d’administration rend visite en 1976 à notre célèbre écrivain et ancien ministre André Malraux. Les élèves lui présentent les divers enseignements suivis à l’Ecole. C’est alors qu’André Malraux s’esclaffe « Mais enfin vous préparez un diplôme de technicien. Ce qu’il faut enseigner à l’ENA , ce sont des cours sur la problématique et la philosophie de l’Etat » Il y a des définitions bien connues de l’Etat.
Une première définition nous a été donnée par les juristes allemands et français à la fin du 19ème siècle « L’Etat est la nation juridiquement organisée » Dans une version plus moderne, on parle de l’Etat comme de « la société juridiquement organisée » En effet la Nation n’a pas toujours précédé l’Etat. Par exemple en France, c’est l’Etat qui a produit, construit la Nation. Il y a aussi cette autre définition classique des juristes. L’Etat, c’est un territoire, une population, une autorité souveraine et on ajoute parfois un quatrième critère, la reconnaissance en tant qu’Etat par la communauté internationale. Mais l’Etat, est-ce cela ? ou plutôt n’est-ce que cela ?

Ključne riječi

L’etat; concept; France

Hrčak ID:

217486

URI

https://hrcak.srce.hr/217486

Datum izdavanja:

26.2.2019.

Podaci na drugim jezicima: hrvatski engleski

Posjeta: 1.881 *