Skoči na glavni sadržaj

Izvorni znanstveni članak

https://doi.org/10.21464/sp34102

Boucle interactionnelle de produits

Vladimir Gvozden ; University of Novi Sad, Faculty of Philosophy, Zorana Đinđića 2, RS–21000 Novi Sad


Puni tekst: hrvatski pdf 387 Kb

str. 13-28

preuzimanja: 276

citiraj

Puni tekst: engleski pdf 387 Kb

str. 13-28

preuzimanja: 245

citiraj

Puni tekst: francuski pdf 387 Kb

str. 13-28

preuzimanja: 241

citiraj

Puni tekst: njemački pdf 387 Kb

str. 13-28

preuzimanja: 170

citiraj


Sažetak

La marchandise est reconnue comme un élément essentiel de notre monde. Si notre relation avec la marchandise en tant que forme structurante de la société capitaliste est un processus continu de travail subjectif et d’échange de signifiés, alors la question de l’ontologie historique devient inévitable. Ontologie historique signifie que « nous nous constituons à un endroit et à un moment en utilisant des matériaux qui possèdent une organisation distinctive et historiquement formée » (I. Hacking). Cet article tente d’interpréter la marchandise en étendant deux concepts développés par Ian Hacking (l’effet de boucle, façonner les gens) et leur lien avec l’approche philosophique appliquée à l’économie. Les effets de boucle de la marchandise créent une ambiance spéciale, des formes particulières de connexion et de séparation, d’égalité et hiérarchie, de communauté et singularité, de liberté et affirmation. L’article présente un bref historique de l’émergence de la boucle de la marchandise (des années 1850 à 2001) et souligne l’importance des déterminations structurelles du capitalisme (idéologie du marché libre, propriété, mécanismes étatiques, type de culture spécifique etc.). « Façonner les gens » dans la boucle de la marchandise suppose les gens qui comptent, participent à la commercialisation, imaginent le marché dans chaque situation, intériorisent le sens de la culpabilité et de la responsabilité qui sont conformes au marché et seront, paradoxalement, prêts à être autoentrepreneurs et à participer ainsi au façonnement d’eux-mêmes. Il est démontré que la doxa contemporaine devient évidente du point de vue de la boucle de la marchandise, bien qu’elle crée un contexte d’harmonie et réduit la complexité. Au fur et à mesure que l’analyse s’approfondit, nous découvrons des nœuds interactifs à des niveaux d’intensité en constante augmentation, mais également deux points de résistance possiblement productifs (inégalité, immigration). La boucle de la marchandise représente un tissu ontologique dans lequel tous les liens sont entrelacés, des relations politiques et économiques aux relations sociales et personnelles. Au terme de notre article nous essayons de relier l’idéal de la profanation d’Agamben à l’effet de mise on boucle d'Hacking. Cela nous amène à la conclusion que l’objectivité fantasmagorique de la marchandise devrait être profanée, ce qui signifie qu’elle devrait revenir à une utilisation humaine libre.

Ključne riječi

marchandise, capitalisme, profanation, Etat, culture, économie, politique

Hrčak ID:

224033

URI

https://hrcak.srce.hr/224033

Podaci na drugim jezicima: hrvatski engleski njemački

Posjeta: 1.821 *